Wienerberger réinvente sa brique isolante

Gros œuvre

Le fabricant de briques et de tuiles Wienerberger réinvente sa brique intérieure en céramique PLS 500.

En plaçant ses perforations dans la longueur plutôt que dans la largeur, la capacité d’isolation des blocs est améliorée. Le coefficient de conductivité thermique (la valeur lambda) passe de 0,29 W/mK ou de 0,26 W/mK à 0,185 W/mK. Cette brique transmet donc nettement moins de chaleur que sa grande soeur, ce qui permet de gagner quelques centimètres de couche isolante. Pour le reste, peu de changement. Sa portance reste la même, tout comme sa longueur (50 cm), et l’encollage se fait avec un mortier spécial. En sera-t-il de même pour le prix ?

www.wienerberger.be

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation