W.-C. tendance : sans les mains

Salle de bains et bien-être

Le bidet n'a jamais conquis les coeurs chez nous. Mais son petit frère, le SpaLet de luxe, a la cote. L'année dernière, Grohe Belux en a vendu 10.000 unités en Belgique.

Un jet d’eau personnalisé

Le bidet est une cuvette basse servant à la toilette intime. Le W.-C.-douche de luxe se distingue d’un W.-C. standard et dispose de deux bras de pulvérisation. Le premier permet de rincer la zone intime des femmes et des hommes après un passage aux toilettes, tandis que le second a été spécialement conçu pour les dames.

Le SpaLet s’utilise au moyen d’une application ou d’une télécommande. “Sa principale caractéristique est son détecteur de présence. Le jet de douche s’adapte au profil de l’utilisateur. La chaleur et l’intensité peuvent être ajustées en fonction du sexe ou des préférences de chacun”, explique Jean-François Koeune, directeur général de Grohe Belux.

Bonus : les autres W.-C.-douches Grohe reconnaissent vos paramètres grâce à une connexion Bluetooth.

10.000 W.-C.-douches

Le bidet n’a jamais fait l’unanimité auprès des Belges. “Les temps changent”, observe Jean-François Koeune. “Nos W.-C.-douches enregistrent une demande croissante. L’année dernière, nous en avons vendu 10.000 exemplaires environ. Les hôtels et les hôpitaux sont nos principaux clients potentiels, compte tenu du confort personnel et de l’aspect hygiénique du W.-C. lavant.”

“On peut comparer le SpaLet à l’iPhone : un objet existant revisité”, poursuit Jean-François Koeune. “N’est-il pas surprenant, à notre époque, de garder des habitudes qui ont des dizaines de milliers d’années alors que nous disposons d’une alternative de luxe ?”

Une feuille, pour vérifier

Le SpaLet est écologique et hygiénique. Le chasse d’eau ne consomme que 5 litres et le papier-toilette est devenu superflu. “On peut encore utiliser une feuille de papier-toilette, pour vérifier”, plaisante Jean-François Koeune.

Par ailleurs, le rebord de rinçage non hygiénique est remplacé par trois sorties d’eau qui créent un effet de tourbillon. Et un revêtement en émail antiadhérent et antibactérien sur la céramique empêche la formation du calcaire”, explique Jean-François Koeune.

Une alternative : des lunettes de toilettes

Le prix – 2.200 euros HTVA – constitue un seuil à franchir pour certains et le réglage électronique en rebute d’autres. C’est pourquoi Grohe va lancer un nouveau produit sous peu. “Nous espérons lever les obstacles avec des lunettes de W.-C. intégrant une fonction bidet. Celles-ci sont moins chères qu’un W.-C.-douche, mais ne fonctionnent qu’à l’eau froide.”

Est-il facile de remplacer un W.-C. par un SpaLet ? “Dans le cas de toilettes suspendues, les travaux ne sont pas trop lourds. Le fil électrique du SpaLet est simplement dissimulé sous les plinthes. Il est un peu plus difficile de remplacer un W.-C. à poser ou encastré”, précise Jean-François Koeune. Une lunette de W.-C. peut quant à elle être facilement fixée sur un W.-C. existant.

Pour info : vous pouvez vous inscrire sur le site de Grohe pour tester un W.-C. lavant Sensia Arena pendant 100 jours.

Traduction : virginie·dupont·sprl

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation