Une ventilation rafraîchissante

Une ventilation rafraîchissante

Énergie, Ventilation et air conditionné

La fonction première d’un système de ventilation est de garantir un air sain dans votre logement en extrayant l’air vicié et en amenant de l’air frais ! En été, extraire l’air chaud du bâtiment est une bonne idée. Mais si c’est pour le remplacer par de l’air plus chaud provenant de l’extérieur, on aggrave encore la situation. Comment faire alors pour rafraîchir la maison ?

La nuit, en été, les températures baissent relativement peu, mais cela suffit pour pouvoir rafraîchir l’habitation. Pour profiter le plus longtemps possible de ce rafraîchissement, il faut non seulement extraire l’air chaud de la maison et le remplacer par de l’air frais, mais aussi stocker de la fraîcheur dans les éléments lourds de la construction (sol, murs…). Pour ce faire, il faut sur-ventiler le bâtiment.

Les débits nominaux des systèmes de ventilation mécanique destinés au secteur résidentiel permettent rarement de surventiler le bâtiment en suffisance. Ils peuvent tout de même assister positivement la ventilation intensive. En cas de système double flux, n’oubliez pas de court-circuiter l’échangeur thermique à l’aide du by-pass. Mais globalement, la VMC n’est pas dimensionnée pour assurer une ventilation intensive de nuit.

Ventilation naturelle horizontale

Il faut dès lors créer un courant d’air entre minimum deux ouvertures du bâtiment. Le choix de ces ouvertures doit permettre au courant d’air de traverser toute l’habitation. L’ouverture de deux fenêtres sur des murs opposés sera la plus efficace.

© Renson

Une ventilation intensive nécessite de gros débits d’air. Privilégiez l’ouverture maximale de vos fenêtres. L’idéal est de les laisser ouvertes toute la nuit et pas seulement durant quelques heures après le coucher du soleil. Les températures nocturnes les plus fraîches se situent en effet au petit matin, juste avant le lever du soleil (entre 4 h et 6 h). Mais attention aux voleurs ! Choisissez bien vos ouvertures de ventilation. Notez qu’il existe des grilles en applique ou encastrables pour pallier cet inconvénient.

Ventilation naturelle verticale

Si vos ouvertures ne se trouvent pas au même étage, la ventilation devient verticale et est nettement plus efficace car l’air chaud monte par convection naturelle. Le logement sera donc alimenté en air frais par le bas et l’air chaud sera évacué par les ouvertures aux étages. Bien évidemment, laissez toutes les portes intérieures ouvertes afin que l’air circule !

Si vous disposez de fenêtres de toit, ouvrez-les au maximum. Leur position en toiture les prédispose à la création d’un effet de cheminée thermique. La sur-ventilation de votre habitation n’en sera que meilleure !

 

Texte Benoît Bilocque – Econologic 

Photo d’ouverture © VELUX

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation