Une prime pour compenser le tarif prosumer en Wallonie

Une prime pour compenser le tarif prosumer en Wallonie

Actualité

Pour les propriétaires de panneaux solaires en Wallonie, le tarif prosumer est entré en application le 1er octobre 2020. Pour compenser les quelques centaines d'euros supplémentaires que devront payer les prosumers, la Wallonie a mis en place une série de mesures compensatoires, sous forme d'une prime !

Avant toute chose, faisons le point sur le tarif prosumer. De quoi s’agit-il exactement ?

Lorsqu’on parle de « prosumers », on désigne tous ceux qui sont à la fois producteurs et consommateurs d’électricité, c’est-à-dire les propriétaires de panneaux solaires mais aussi d’éolienne domestique, d’installation hydraulique…

Le « tarif prosumer » est un tarif appliqué à tous les prosumers pour l’utilisation du réseau de distribution. Il ne s’agit donc pas d’une taxe, mais plutôt d’une redevance annuelle forfaitaire. Ce montant est calculé en fonction de la puissance électrique de l’installation photovoltaïque (il s’applique lorsque la puissance de l’installation est inférieure ou égale à 10 kVA).

Ce tarif permet aux utilisateurs de contribuer de manière équitable aux différents coûts du réseau de distribution d’électricité, dont l’entretien et le développement du réseau. Mais il a également pour objectif d’inciter les prosumers à auto-consommer leur production d’énergie et donc, à diminuer leur prélèvement d’énergie sur le réseau.

Lire aussi > Les panneaux photovoltaïques sont-ils rentables sans primes ?

Une prime

La Wallonie a décidé d’octroyer une prime pour compenser le tarif prosumer. Cette mesure compensatoire se déroulera en trois temps :

> en 2020 et 2021 : les prosumers pourront recevoir une prime qui compensera les effets de la redevance. Le soutien financier couvrira 100% de la redevance prosumer. En résumé, ce nouveau tarif prosumer leur coûte 0€ ;
> en 2022 et 2023 : la Wallonie continuera de compenser ce tarif prosumer, mais en partie. La prime sera réduite à 54,27% du tarif ;
> à partir de 2024 : Passé le 1er janvier 2024, plus aucune prime ne sera octroyée. Les prosumers devront donc s’acquitter du tarif prosumer à 100%.

Prime pour l’installation du compteur double flux

Les prosumers qui en feront la demande pourront recevoir une prime d’environ 150 euros pour l’achat et l’installation d’un compteur intelligent double flux, aussi appelé compteur bidirectionnel. Le placement d’un compteur double flux permet de mesurer de façon distincte l’injection et le prélèvement de l’électricité sur le réseau. Avec ce compteur, les détenteurs de panneaux solaires pourront bénéficier d’un tarif prosumer proportionnel à leur consommation réelle d’électricité prélevé sur le réseau. Plus ils consomment l’électricité produite par leur installation, plus ce tarif sera donc avantageux.

Texte Mailys Chavagne
Photo Dauvister

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation