Un jardin bien frais, malgré les fortes chaleurs

Un jardin bien frais, malgré les fortes chaleurs

Extérieur, Jardin et plantes

Nos étés sont de plus en plus chauds. Même au printemps, nous pouvons facilement atteindre des températures supérieures à 20 degrés. Cela nous permet de profiter de notre jardin en début d'année. Mais s'il fait trop chaud, sortir n'est plus vraiment agréable. Vous pouvez néanmoins veiller à ce que votre jardin reste bien frais, même en période de canicule. Nos conseils !

Nos étés sont de plus en plus chauds. Même au printemps, nous pouvons facilement atteindre des températures supérieures à 20 degrés. Cela nous permet de profiter de notre jardin en début d’année. Mais s’il fait trop chaud, sortir n’est plus vraiment agréable. Vous pouvez néanmoins veiller à ce que votre jardin reste bien frais, malgré la canicule. Nos conseils !

26 degrés, c’est une température que nous ressentons parfois comme agréable, d’autre fois comme désagréable. Mais au-delà, nous recherchons systématiquement de l’ombre ou, si possible, de la fraîcheur à l’intérieur. Mais saviez-vous que quelques interventions simples peuvent faire baisser la température dans votre jardin ? Notre journaliste spécialiste en extérieur Marc Verachtert et le consultant en horticulture Bart Verelst ont rassemblé de précieux conseils dans le Manuel pratique du jardin climatique. En voici quelques-uns.

Terrasse

Les terrasses en pierres ou dalles sombres peuvent devenir très chaudes. Leur couleur sombre et la matière attirent, retiennent et reflètent la chaleur. De plus, l’eau de pluie ne peut pas s’évacuer après une forte averse (les niveaux augmentent alors de plus en plus). Il faut donc limiter la surface pavée et donner plus d’espace à l’herbe et aux plantes.

Bien entendu, il n’est pas nécessaire de démanteler une terrasse existante. En plaçant des plantes et éventuellement de petits arbres dans des pots sur votre terrasse, vous récupérez également une grande partie de l’eau de pluie. Si vous optez pour des pots et des conteneurs sur roues, vous pouvez donner à votre terrasse un aspect différent à chaque fois.

Les couleurs et les matériaux jouent également un rôle déterminant pour les murs autour de votre jardin et de votre terrasse. Choisissez des couleurs plus douces et claires ou un revêtement en bois. Une façade verte maintient par exemple la température du mur dans certaines limites. De même, un mur avec des plantes grimpantes peut être jusqu’à 15°C plus frais.

Arbres

Saviez-vous qu’il peut faire jusqu’à 5 degrés de moins sous un arbre qu’au soleil ? Bien sûr, un arbre jette une ombre accueillante et bienvenue, mais il permet aussi à l’eau de s’évaporer à travers ses feuilles, renvoyant l’air chaud vers le ciel. L’air qui stagne au ras du sol, sous l’arbre, est alors plus frais.

Les arbres sont de toutes formes et de toutes tailles, il existe donc une solution pour chaque jardin. Idéalement, l’arbre devrait avoir une couronne (autrement appelé « houppier ») plus large que haute, afin qu’il puisse faire de l’ombre sur une plus grande surface.

Pas de place pour un arbre ? Une verrière naturelle peut alors offrir un certain réconfort. Pensez à une Wisteria ou une clématite, qui forme une sorte de toit au-dessus de votre tête. Bien entendu, un auvent ou un parasol peuvent également vous aider, même si vous passez complètement à côté de l’aspect naturel.

© L. Brandajs / Synergy international

Plantes

Le fait que les étés se réchauffent ne signifie pas que nous devons soudainement intégrer des plantes exotiques dans notre jardin. Si ces plantes peuvent en effet résister à la sécheresse, elles ont néanmoins des difficultés à supporter les fortes averses. Ne sous-estimez pas nos propres plantes de jardin ! Même s’il fait plus sec, les plantes vont elles-mêmes puiser de l’eau pour survivre. Certaines le font même à des profondeurs de 2 à 3 mètres.

Vous pouvez toujours leur donner un coup de main en les arrosant de temps en temps en plein été, mais ne le faites pas trop non plus. Les plantes deviennent paresseuses et gardent leurs racines près de la surface. Or, l’eau superficielle s’évapore rapidement, en particulier lorsque le sol est exposé aux rayons du soleil. Les arroser trop souvent n’offre donc aucun avantage aux plantes, au contraire…

Ces « hotspots », des zones de terre exposées au soleil, peuvent être évités en plantant les plantes à proximité les unes des autres ou en les recouvrant de paillis.

Eau

L’eau absorbe la chaleur et s’évapore. Cela crée alors un effet de refroidissement. Si un arbre aspire l’air qui provient d’une zone située au dessus d’un étang, par exemple, les températures seront alors plus fraiches à l’ombre de cet arbre.

Ne gaspillez donc pas l’eau de pluie qui tombe sur votre toit, sur votre terrasse ou dans votre jardin. Récupérez-la et réutilisez-la. Dans un étang par exemple, ou dans un baril d’eau de pluie pour que vous puissiez l’utiliser pour arroser votre pelouse et vos bordures lorsqu’il ne pleut pas pendant longtemps.

Retrouvez ces conseils et bien d’autres encore dans le Manuel pratique du jardin climatique, écrit par Marc Verachtert, en collaboration avec Bart Verelst.

Texte Sarah de Meûter

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation