Voir la galerie Un étage en quête de lumière et d’espace

Un étage en quête de lumière et d’espace

Aménagement du grenier, Intérieur

Lies et Simon, tous deux dans la vingtaine, ont récemment acheté une petite maison dans le centre de Gand. Ils la quitteront probablement lorsque la famille s'agrandira, mais ils n'en sont pas là… En attendant, ils rêvent d'aménager le 2e étage ! Notre rubrique "Tire ton plan" les guide déjà sur la bonne voie…

La situation existante

Les photos de la situation initiale en disent long… Même si Lies et Simon ne comptent pas passer leur vie dans cette maison, on comprend qu’ils souhaitent réaménager cet étage sombre et bas de plafond. Celui-ci se compose d’une grande pièce et d’une autre, légèrement plus petite. À l’exception d’une petite fenêtre dans la plus grande chambre, il n’y a aucun apport de lumière naturelle. Le couple voudrait donc ôter le faux plafond entre le deuxième étage et le grenier, actuellement inutilisé, afin de créer un espace plus aéré et lumineux, accueillant une chambre et une pièce de rangement. Lies et Simon pourraient alors isoler la toiture et y placer une fenêtre de toit. Simon espère aussi que les architectes utiliseront cet espace supplémentaire pour installer une mezzanine… Cela lui permettrait enfin de donner une place à sa batterie, qui prend la poussière chez ses parents depuis plusieurs années.

Un concept simple et abordable

L’architecte Frank Hooghe conserve la division existante mais modifie totalement les deux pièces. Il propose une vaste chambre avec dressing. La porte de ce dressing comme celle de la cage d’escalier sont intégrées dans la cloison en MDF. Cela confère une ambiance sereine et paisible à l’espace — du moins lorsque Simon ne commence pas à jouer de sa batterie sur la mezzanine !

Obtenu grâce à la démolition du faux plafond, ce niveau supplémentaire est baigné de lumière. Le concepteur estimant que la fenêtre existante était trop basse, il a en effet prévu trois nouveaux percements au niveau du faîte.

Les matériaux authentiques, les poutres en chêne et les murs de briques blanchis sont de la sorte parfaitement mis en valeur.

Budget indicatif : 18 900 euros hors TVA et honoraires (luminaires et mobilier non compris).

Conception :Frank Hooghe Architectuur

Retrouvez d’autres propositions d’aménagement dans Je vais Construire & Rénover n° 422 (juillet-août 2019).

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation