Umicore va construire une usine de batteries rechargeables en Europe

Actualité

Umicore va construire une usine de batteries rechargeables en Europe, a annoncé vendredi le CEO de la société Marc Grynberg lors de la présentation des résultats annuels. "Nous investissons 660 millions d'euros dans cette activité et pour la première fois, une partie de cet argent ira dans un site de production en Europe", a-t-il expliqué. Il n'est pas certain que cette usine, qui doit fonctionner à partir de 2020, s'installe en Belgique. "Nous n'écartons rien pour l'instant", a précisé M. Grynberg. La décision sera prise plus tard dans l'année.

En 2017 déjà, Umicore a profité de la demande croissante pour les batteries rechargeables avec une performance financière record. La demande s’accélère particulièrement en Chine car les autorités chinoises promeuvent les voitures électriques.

L’objectif d’Umicore pour 2020, à savoir à un résultat opérationnel récurrent de 500 millions d’euros, devrait déjà être atteint en 2018, soit deux ans plus vite que prévu. “Mais nous ne resterons pas statiques. Nous voulons continuer à répondre à la demande croissante de voitures électriques et nous investissons donc 660 millions d’euros en Chine et en Europe”, explique le patron d’Umicore. D’ici 2020, il prévoit une amélioration de 35 à 45%% du résultat d’exploitation.

La grande partie de l’investissement sera consacré à la Chine mais il y aura aussi la construction d’une usine en Europe. “Du personnel qualitatif, des coûts compétitifs, un usage durable de l’énergie, l’aspect logistique et la rapidité pour obtenir les permis”, sont des éléments qui seront pris en compte pour choisir le lieu d’installation de la future usine.

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation