Souffrez-vous du bruit du voisinage ?

Souffrez-vous du bruit du voisinage ?

Acoustique, Intérieur

Le son peut se propager de différentes manières : dans l'air ou dans certaines parties du bâtiment. À quoi devez-vous faire attention pour retrouver le silence ?

La façade

Pour une isolation acoustique efficace, avoir une façade en briques est un bon début. Mais pour réduire le bruit et les sons ambiants, la construction doit également être étanche à l’air. Dans ce cas-ci, les fenêtres et les portes sont souvent des points sensibles auxquels il faudra prêter attention.

Le toit

Si le toit est en pente, il est préférable d’utiliser un toit rigide (fibres-ciment, plastique, fibre de bois ou tout autre type de panneau). À l’intérieur, un revêtement double ou triple doit être appliqué. Les toits plats sont également plus efficaces s’ils ont plus de masse.

Les étages

Afin de limiter les bruits d’impact (par exemple le bruit des talons au sol, le claquement d’une porte, le mouvement des chaises, etc) sur un sol en béton, il est préférable d’installer une chape flottante. Un faux plafond avec isolation est recommandé pour les planchers en bois.

uitvoering vals plafond - minerale wol - rotswol - isolatie - ik ga bouwen
Crédit : Knauf

Les murs mitoyens

Dans les nouvelles constructions, vous pouvez améliorer l’isolation d’un mur mitoyen en plaçant une couche élastique d’isolant entre les deux murs. Si vous avez un mur mitoyen solide ou si vous souhaitez faire quelque chose par la suite pour améliorer l’isolation acoustique, placez une cloison isolée à l’intérieur. Dans les deux cas, utilisez uniquement un matériau isolant souple. Il absorbera mieux les vibrations du son qu’un matériau dur.

Texte Wim Deloof
Photo d’ouverture Shutterstock

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation