Réduction d’impôt pour les habitations à faible consommation d’énergie

Actualité, Construction durable

Une maison passive vous permet de bénéficier d'une réduction d'impôt à l'impôt des personnes physiques.

A condition de satisfaire à certains critères, une maison passive, basse énergie ou zéro énergie vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt à l’impôt des personnes physiques.

Une maison passive est une maison à faible consommation d’énergie qui permet de limiter les frais de chauffage à 120 ou 130 euros par an (dans le cas d’une maison passive moyenne) grâce, notamment, à son isolation maximale et à la limitation des fuites à l’origine de déperditions.

Maison passive

Une maison passive donne droit à une réduction d’impôt de 850 euros (montant valable pour l’année de revenus 2011), accordée durant 10 périodes imposables successives à partir de la période imposable au cours de laquelle il est constaté que l’habitation est une maison passive.

Cette constatation doit être confirmée par un certificat.

Une maison basse énergie

Une maison basse énergie est une habitation dont la demande énergétique totale pour le chauffage et le refroidissement des pièces ne dépasse pas 30 kWh par mètre carré de superficie climatisée. Aucune condition en matière d’étanchéité à l’air n’est fixée.

La réduction d’impôt, de 420 euros (montant valable pour l’année de revenus 2011), est octroyée pendant 10 années consécutives.

Une maison zéro énergie

Par maison zéro énergie, on entend une maison qui répond aux conditions d’une maison passive et dans laquelle la demande résiduelle d’énergie pour le chauffage et le refroidissement des pièces est entièrement compensée par l’énergie renouvelable produite sur place.

Une maison zéro énergie donne droit à une réduction d’impôt de 1.700 euros (montant valable pour l’année de revenus 2010), également accordée pendant 10 années successives.

Johan Steenackers

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation