Primeur: nouveautés étonnantes du Palais 4

Extérieur, Portes et fenêtres

Chaque jour de Batibouw, nous braquons les projecteurs sur un palais différent. Aujourd'hui: la menuiserie extérieure.

Coulissant et isolant

Parmi les trois matériaux pour châssis de fenêtre que l’on rencontre le plus souvent sur le marché, l’aluminium est celui qui offre les lignes les plus épurées et contemporaines grâce au design mince des profilés. AluK, un des spécialistes en la matière, présente son nouveau châssis coulissant, le S141. Dans ce châssis destiné aux grandes ouvertures, les joints ont la particularité d’avoir été préassemblés selon le concept B-Quick. Une méthode d’assemblage brevetée qui offre non seulement un gain de temps lors de la fabrication des cadres, mais participe aussi à une meilleure isolation thermique, avec une valeur Uf descendant jusqu’à 0,85 W/m2K. Grâce à cette bonne valeur d’isolation, ce type de châssis est adapté aux maisons basse énergie, voire passives. Comme l’ensemble de la gamme, ce châssis est parachevé par un laquage électrostatique certifié Qualicoat, en une seule teinte ou en deux couleurs différentes pour l’intérieur et l’extérieur.

Ressorts cachés

Désormais, les portes de garage sectionnelles sont les plus recherchées, notamment en raison de leur faible encombrement et de leur facilité d’utilisation. Les fabricants, eux, continuent à améliorer ce système. Dako, spécialiste polonais en portes de garage et volets, a mis au point le DK-N, une nouvelle version de la porte sectionnelle. Il a entre autres travaillé sur la réduction de l’espace que prennent les panneaux durant l’ouverture et la fermeture. Ainsi, il ne faut que 10cm entre le linteau et le plafond pour permettre à la porte de glisser vers le haut pour une ouverture complète. Pour assurer une meilleure sécurité, les ressorts de torsion ont été dissimulés derrière des capots situés sur les côtés. Pour le reste, les portes DK-N sont dotées du système d’ouverture d’urgence en cas de panne, d’une protection pour éviter les pincements de doigts entre les panneaux et de la détection d’obstacles qui bloque automatiquement la fermeture. Le fabricant offre en outre une garantie de 10 ans sur ses portes de garage.

Vivre aussi bien dehors que dedans

Profiter de la terrasse même si la météo n’est pas très clémente, c’est ce que propose Harol avec son Harol Air. Il s’agit d’un screen vertical ou horizontal qui évolue dans un système de glissières pour protéger l’espace du soleil, mais aussi de la pluie et du vent. L’Harol Air dispose d’un caisson très compact qui ne comporte pas de vis visibles, pour un design minimaliste et contemporain.

La toile s’y enroule totalement pour être mieux protégée en cas de très mauvais temps et profiter d’une abondante lumière, sans la moindre zone d’ombre, en position ouverte. Les dimensions maximales sont de 6 x 5 m. Outre la toile, le client peut aussi choisir une paroi vitrée coulissante pour préserver la vue en position fermée. Un système d’écoulement de l’eau de pluie peut compléter l’installation. Un éclairage LED intégré permet enfin de profiter des douces soirées à l’extérieur.

De l’acier ? Non, de l’alu

Le style industriel a toujours le vent en poupe, notamment en rénovation. Et l’acier est l’un des matériaux phares de cette tendance rétro. Toutefois, réaliser des châssis en acier coûte très cher et ne garantit pas toujours une isolation performante. C’est la raison pour laquelle des versions en aluminium imitant l’acier sont proposées. À l’instar du Stratolo, le dernier-né de la gamme Recto80 de Profel. La firme belge, qui célèbre son 70e anniversaire, a mis au point un châssis dont les bords et croisillons finement biseautés donnent un résultat fort semblable à ce qu’on peut trouver en acier. Les profilés, dont les joints en EPDM et les orifices de drainage sont invisibles, se veulent parmi les plus minces du marché (avec une largeur visible de l’ouvrant de 1,85 cm) et peuvent accueillir un double ou un triple vitrage. Le Stratolo est disponible dans de nombreuses couleurs, identiques ou différentes à l’intérieur et à l’extérieur.

Ventilation connectée

Niveau d’humidité, présence de CO2 ou de composés organiques volatils (COV). L’Healthbox 3.0 de Renson détecte tout cela. Ce nouveau système de ventilation C+ (arrivée naturelle d’air frais via des aérateurs dans les châssis et extraction mécanique de l’air vicié) adapte ainsi le niveau de ventilation selon les besoins spécifiques de chaque pièce. Vous pouvez aussi choisir entre trois modes: health (standard), intense et eco. Vous voulez tout savoir sur la qualité de l’air ambiant dans votre habitation? Il vous suffit de télécharger l’application Healthbox 3.0 sur votre smartphone ou tablette. À l’aide d’un graphique, vous pouvez également suivre la puissance du débit de ventilation, qui augmente par exemple après une activité particulière comme une douche. Enfin, un historique vous informe de l’évolution du taux d’humidité et de COV, ainsi que du niveau de ventilation dans chaque pièce de la maison. Voilà qui pourrait vous changer la vie!

Visualiser ses rêves

Pouvez-vous vous imaginer à quoi ressembleront les portes et les fenêtres de votre maison? Non? Et vous n’êtes pas le seul. C’est la raison pour laquelle Reynaers Aluminium lance son configurateur de produits numérique, qui permet de visualiser la gamme complète de systèmes de portes, fenêtres et portes coulissantes en aluminium, avec toutes les variantes de design et tous les coloris possibles. Vous pourrez ainsi voir de vos propres yeux l’impact de votre choix sur l’allure de votre maison, comparer et adapter. Ce configurateur comporte des milliers de combinaisons possibles pour ce qui est des profilés, des finitions, des options et des coloris, et leur donne vie. L’application est lancée à l’occasion de Batibouw et sera ensuite disponible dans les show-rooms Reynaers.

La lumière d’en haut

Lorsqu’il n’est pas possible d’ouvrir les murs, on peut encore faire entrer la lumière naturelle par le toit. Il existe bon nombre de systèmes de fenêtres et coupoles, comme celles développées l’année dernière par Skylux : l’iWindow et l’iDome. La première est composée d’un vitrage de sécurité superisolant et d’un châssis en PVC compact parachevé par un fin cadre en aluminium anodisé. L’iWindow2 (avec verre trempé double paroi) présente une valeur d’isolation Ut de 1,0 W/m2K (valeur U des éléments translucides) et une insonorisation de 39 dB. Le modèle iWindow3 (avec verre trempé triple paroi) est plus performant encore, avec une valeur Ut de 0,5 W/m2K et une insonorisation de 41 dB. Le Skylux iDome est une version hybride, composée d’un vitrage et d’une coupole en matière synthétique, montés dans un châssis en PVC. Ces différents produits proposent un éclairage LED et peuvent être équipés d’un pare-soleil intérieur électrique. Un moteur et une télécommande permettent de les ouvrir.

À l’énergie solaire

Des volets ou des screens électriques. Voilà un luxe qui est, depuis un certain temps déjà, à la portée d’un grand nombre de propriétaires. Cela nécessite toutefois une installation spécifique et un raccordement à l’électricité via des câbles d’alimentation. Soprofen propose de laisser tout cela de côté en optant pour des volets roulants fonctionnant à l’énergie solaire. Concrètement, des cellules photovoltaïques situées au-dessus des caissons de volet absorbent l’énergie solaire et l’emmagasinent dans une batterie qui permet d’actionner l’ouverture et la fermeture. Par ailleurs, le spécialiste belge a mis au point le Chrono PSE2, un volet monobloc avec caisson en polystyrène expansé qui assure une bonne isolation thermique (valeur U du caisson = 0,3 W/m2K) et acoustique, ainsi qu’une étanchéité à l’air de classe 4 (la plus performante).

Texte Natacha Dumont, Anja Giegas & Elien Haentjens

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation