Primeur: des nouveautés étonnantes du Palais 6

Revêtements de sol et plinthes

Chaque jour de Batibouw, nous braquons les projecteurs sur un palais différent. Aujourd'hui: les revêtements de sol et les cheminées.

Un poêle passif

C’est une première européenne. C’est du moins ce que DDG affirme en présentant le Pio, un nouveau poêle à bois compact relié au chauffage central via un ballon tampon. Le Pio conviendrait spécialement aux habitations passives. Avec une puissance de 6 kW, il offre un faible rayonnement de chaleur pour éviter de surchauffer les différentes pièces de la maison, mais se charge de la production d’eau chaude sanitaire. D’après son concepteur belge, il affiche en outre un rendement de combustion de près de 90%, ce qui limite grandement le rejet d’émissions de particules fines et de CO. Sa double chambre de combustion en acier inoxydable réfractaire et vermiculite minérale incombustible garantit une excellente résistance aux hautes températures. Une unité de refroidissement située sous l’appareil évite d’endommager le support. Dans les maisons énergétiquement moins performantes, le Pio peut aussi diminuer la consommation de la chaudière ou de la pompe à chaleur déjà en place.

Comme du béton

Revêtir un sol de béton lissé demande une grande maîtrise et beaucoup de soin. Une imitation en vinyle se révèle évidemment plus simple à mettre en oeuvre. Le fabricant belge Floorify propose de nouvelles dalles rigides extra larges de 60 x 90 cm qui imitent l’aspect du béton. Les chanfreins quasi invisibles donnent un aspect continu au sol. Ces dalles se fixent en pose flottante par encliquetage et offrent une bonne résistance à la dilatation, aux chocs, aux taches et aux rayures avec une couche d’usure de 0,55 mm, tandis que les risques de fissures propres au béton sont ici inexistants. La technologie Rigid Core a été appliquée à ce modèle pour le rendre hydrofuge et insonorisant. L’épaisseur limitée des dalles (4,5 mm) permet une combinaison avec un chauffage par le sol et une pose relativement aisée en rénovation. La série béton est disponible en trois coloris : Sea Salt (gris clair), Oyster (gris moyen) et Caviar (anthracite).

Le vinyle en un clic

Cela ressemble à du parquet en bois, mais c’est du vinyle. Et cela s’appelle ParquetVinyl. Ce revêtement de sol a nécessité 24 mois de recherche et développement de la part du fabricant suédois Lamett. Constitué d’un support ultra rigide, d’un film décoratif haute résolution, d’une couche d’usure transparente et d’une dernière couche de finition mate en PU, ce revêtement se présente sous la forme de lames à poser grâce à un système clipsable. D’après son concepteur, il cumule les avantages: résistant à l’eau, aux chocs, aux griffures et aux taches, insensible aux UV et aux déformations dues à des températures élevées… En clair, le ParquetVinyl peut être placé dans toutes les pièces de la maison, y compris la salle de bains et la véranda. Les motifs imitent diverses essences de bois, du plus clair au plus foncé, avec une structure plus rustique ou plus lisse. Lamett offre une garantie de 35 ans pour un usage domestique.

Il résiste à l’eau

On a longtemps évité de placer un revêtement de sol stratifié dans les pièces d’eau, telles que la salle de bains ou la cuisine. Visiblement, il n’y a plus d’inquiétude à avoir à ce sujet. Quick-Step, qui s’est fait une renommée internationale avec ses sols stratifiés, développe des revêtements qui conviendraient aux pièces humides grâce à une technologie de protection hydrofuge appelée Hydro-Seal. Sa collection Eligna, exempte de chanfreins pour un effet visuel continu, vient de subir une petite cure de rajeunissement et d’optimisation. Résultat, ces sols seraient à présent totalement résistants à l’eau. Dans la gamme, le revêtement vedette est le chêne cérusé métallique doré. Sa particularité est qu’il comporte de légers reflets dorés dans les nervures de l’imitation bois pour un effet plus lumineux.

Un mur tout en cuir

Quoi de plus luxueux qu’un mur revêtu de cuir? C’est ce que propose Santana, le spécialiste belge du… liège. Dans sa collection Leather Cork, il a imaginé des dalles pour le mur, composées d’une couche de liège de 2 mm avec une finition en cuir recyclé, également de 2 mm d’épaisseur. Du cuir recyclé? Il est en effet issu de chutes récupérées dans des ateliers de travail de cette matière noble. Les dalles se présentent en grand format de 61 x 45cm. Quatre motifs constituent la collection: cuir fin, serpent, autruche et crocodile. Neuf teintes sont aussi possibles, de l’ocre au noir, en passant par le bordeaux et le brun foncé. Outre le style chaleureux de ce revêtement, celui-ci assure également une certaine isolation thermique et acoustique grâce à la couche de liège. Mais on évitera de le placer dans une pièce humide comme la cuisine ou la salle de bains. Le Leather Cork peut être installé par un professionnel ou un particulier soigneux, sur un support bien lisse.

Revêtement composite

Le COREtec, développé par USFloors, est un revêtement de sol dur lancé il y a peu sur le marché. Composé d’un noyau extrudé en bois recyclé, poudre de bambou, calcaire et vinyle, il est également muni d’une sous-couche en liège afin d’atténuer les bruits et d’une fine couche de protection qui se veut très résistante. Le tout fait une épaisseur de 8 à 8,5 mm. À l’occasion de Batibouw, le COREtec complète sa collection, qui compte désormais 56 décors. Dans la série Wood (imitation bois), on trouve une vingtaine de nouveaux modèles en lames à 4 chanfreins dans des dimensions de 182 x 1220 mm, 180 x 1830 mm et 228 x 1830 mm. La gamme Stone se voit, elle, étoffée de neuf décors à 4 chanfreins à l’effet de pierre naturelle. Résistants aux taches, aux rayures et aux UV, ces sols sont également étanches à 100%. Ils sont en outre compatibles avec un chauffage par le sol. Leur pose se fait sans colle, par encliquetage.

Texte Natacha Dumont, Anja Giegas & Elien Haentjens

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation