Votre locataire jouit-il d’un droit de préemption?

Premium

Vous avez mis en location une maison ou un appartement que vous souhaitez désormais vendre. Votre locataire a-t-il automatiquement priorité pour acquérir cette habitation ? En d’autres mots, peut-il légalement se prévaloir d’un droit de préemption ?

Quand une personne (morale  ou physique) jouit d’un droit de préemption sur un bien immobilier, cela signifie que celle-ci est prioritaire sur tous les autres candidats pour acquérir le bien en question. Elle est donc la première à pouvoir l’acquérir, au même prix et aux mêmes conditions que tous les autres candidats acquéreurs. Mais le fait qu’un locataire bénéficie d’un droit de préemption ne signifie pas qu’il pourra d’office acquérir le bien qu’il occupe, sans autre forme de procès. En effet, si un autre candidat acquéreur fait une offre plus avantageuse, le bien pourra finalement aller à ce dernier. Pas…

Premium

Lire la suite? créer un compte gratuit

Voulez-vous continuer à lire? Cet article est apparu plus tôt dans notre magazine mais vous pouvez maintenant aussi lire en ligne GRATUITEMENT! Connectez-vous ou enregistrez-vous pour continuer à lire.