Un acompte n’est pas obligatoire

Premium
Droit et finances

Si votre entrepreneur réclame un acompte avant de commencer le chantier, ne l’acceptez pas purement et simplement. Discutez avec lui des conditions de ce paiement et, si nécessaire, proposez des alternatives. Nous passons ici en revue les points qui doivent particulièrement retenir votre attention.

De nombreux entrepreneurs réclament le paiement d’un acompte. On peut les comprendre dans la mesure où, ayant planifié votre chantier, ils ne peuvent s’engager ailleurs et que, de surcroît, ils doivent acheter le matériel nécessaire à l’exécution des travaux. Si le versement d’un acompte semble donc logique, il n’est pas légalement obligatoire. En même temps, rien n’interdit une telle demande, ce qui signifie que votre entrepreneur reste libre de vous proposer ce qu’il veut. Il n’y a aucune obligation légale à verser un acompte pour des travaux de construction. Si le paiement d’un acompte est prévu dans son contrat d’entreprise…

Premium

Lire la suite? créer un compte gratuit

Voulez-vous continuer à lire? Cet article est apparu plus tôt dans notre magazine mais vous pouvez maintenant aussi lire en ligne GRATUITEMENT! Connectez-vous ou enregistrez-vous pour continuer à lire.