Investir dans la maison de son conjoint

Investir dans la maison de son conjoint

Qu'en est-il en cas de rupture ?

Premium
Droit & finances

Vous vivez avec votre conjoint dans un logement qui lui appartient. Des travaux de rénovation s’imposent et vous décidez d’y contribuer financièrement. Sachez qu’en cas de rupture, il vous sera difficile de récupérer votre argent.

Il est fréquent que des couples s’installent dans un appartement ou une maison appartenant à l’un des deux conjoints. Et l’autre conjoint s’expose à des risques s’il finance des travaux de rénovation dans ce logement. En effet, en cas de rupture, il voudra probablement récupérer l’argent investi. Pour les couples mariés, la loi définit des règles de remboursement spécifiques en cas de divorce. « Si les travaux de rénovation ont été financés par des capitaux communs – le revenu professionnel par exemple –, le non-propriétaire a droit à une indemnisation en cas de dissolution du mariage », explique Nicolas Carette, professeur à l’université…

Premium

Lire la suite? créer un compte gratuit

Voulez-vous continuer à lire? Cet article est apparu plus tôt dans notre magazine mais vous pouvez maintenant aussi lire en ligne GRATUITEMENT! Connectez-vous ou enregistrez-vous pour continuer à lire.