Habiter (partiellement) en sous-sol, un gain d’espace

De cave à pièce de vie...

Habiter (partiellement) en sous-sol, un gain d’espace

Premium
Caves et fondations, Gros œuvre

Il est bien loin, le temps où, dans les beaux quartiers des grandes villes, le personnel vivait au sous-sol et les maîtres de maison au bel étage. Des villes telles que Bruxelles, Londres et Amsterdam regorgent encore de milliers de maisons avec ce type de pièces (semi-)enterrées qui hébergent aujourd’hui des magasins ou bars tendance ou sont louées à des étudiants ou à de petites familles.

Lors de l’aménagement ou de la rénovation d’une cave existante ou d’une construction semi-enterrée en pièce de vie ou en chambre, la méthode de travail et les points d’attention dépendent de différents facteurs : De quand date la cave? Est-elle construite en briques ou bétonnée? Connaît-elle des problèmes d’infiltration d’eau, d’humidité ascensionnelle, de dépôt de salpêtre ou de moisissures? La libération ou le gain de place en sous-sol induit souvent des solutions originales et créatives pour pallier le manque d’espace. En revanche, il est important de bien définir au préalable la fonction de cet espace supplémentaire. En effet, plus les…

Premium

Lire la suite? créer un compte gratuit

Voulez-vous continuer à lire? Cet article est apparu plus tôt dans notre magazine mais vous pouvez maintenant aussi lire en ligne GRATUITEMENT! Connectez-vous ou enregistrez-vous pour continuer à lire.