Créativité versus rigidité urbanistique

Premium
Terrasses et allées

Un ménage avec trois enfants acquiert un terrain à bâtir situé dans un lotissement d’un quartier rural de Kampenhout, dans le Brabant flamand. Les deux parcelles attenantes ont déjà été bâties. La première préoccupation est de préserver l’intimité par rapport au voisinage. Avec un souhait : disposer de deux niveaux de construction de belles dimensions. Mais ce souhait ne s’inscrit pas dans le cadre des prescriptions urbanistiques. En effet, celles-ci imposent un gabarit très strict : une hauteur de corniche de maximum 4,50 mètres, une toiture inclinée obligatoire et une profondeur de construction maximale de 17 mètres. La solution ?…

Premium

Lire la suite? créer un compte gratuit

Voulez-vous continuer à lire? Cet article est apparu plus tôt dans notre magazine mais vous pouvez maintenant aussi lire en ligne GRATUITEMENT! Connectez-vous ou enregistrez-vous pour continuer à lire.