Conserver la maison de vos parents à leur décès?

Premium
Droit et finances

Au décès de vos parents, vous devenez, avec les autres héritiers et légataires (en général, vos frères et sœurs ou leurs enfants) «propriétaires indivis» de leurs biens et de leurs avoirs. Si, par exemple, vous héritez avec vos deux frères et qu’il n’y a pas de testament, vous avez droit chacun à un tiers de la succession. Vous devenez donc «ayant droit» à hauteur d’un tiers de tous les biens de vos parents. ACCORD AMIABLE Pour sortir de cette indivision, vous pouvez tout d’abord essayer de conclure un accord avec les autres héritiers. Vous pouvez ainsi, par exemple, convenir entre…

Premium

Lire la suite? créer un compte gratuit

Voulez-vous continuer à lire? Cet article est apparu plus tôt dans notre magazine mais vous pouvez maintenant aussi lire en ligne GRATUITEMENT! Connectez-vous ou enregistrez-vous pour continuer à lire.