Peut-on louer sa chaudière au lieu de l’acheter ?

Peut-on louer sa chaudière au lieu de l’acheter ?

Chauffage central, Énergie

Le leasing pour particulier ayant le vent en poupe, certaines entreprises proposent aujourd’hui de louer une chaudière plutôt que de l’acheter. D’autres proposent un financement « tout compris » avec remboursement mensuel.

La différence entre les deux formules est d’ordre juridique. Le marché propose des offres à partir de 39 euros par mois (TVA comprise). À ce prix, on parle évidemment d’une chaudière murale pour appartement. Il faut par ailleurs se méfier des offres « à partir de… » car le montant final peut rapidement s’envoler. Demander une offre précise et personnalisée est une précaution absolue.

L’avantage

L’avantage est la tranquillité d’esprit : l’offre comprend la fourniture, la pose, l’entretien, les dépannages et le remplacement en cas de nécessité. Oubliez donc la mauvaise surprise financière d’un dépannage coûteux au cœur de l’hiver.

L’inconvénient

L’inconvénient est bien connu : comme tout leasing ou financement, le coût sur le long terme est supérieur à celui de l’achat. Ce type de contrat, s’il est proposé par un fournisseur d’énergie, vous lie également à celui-ci pour de longues années. C’est d’ailleurs l’intérêt qu’y trouvent les fournisseurs d’énergie, qui font leur bénéfice sur la consommation et non sur l’installation.

La formule est intéressante pour renouveler un système de chauffage sans investissement et sans crédit. Plus qu’un produit, on paie ici un service.

 

Texte Gérard Kaiser

Photo © Vaillant

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation