Petits travaux d’entretien à bas prix, quel intérêt ?

Actualité

Le gouvernement fédéral a approuvé le projet de loi permettant à tout un chacun d’arrondir ses fins de mois en réalisant de petits travaux d’entretien de la maison et du jardin pour des tiers, pour un montant maximum de 500 euros par mois. Pour qui cette formule est-elle vraiment intéressante ?

Le gouvernement fédéral a approuvé le projet de loi permettant à tout un chacun d’arrondir ses fins de mois en réalisant de petits travaux d’entretien de la maison et du jardin pour des tiers, pour un montant maximum de 500 euros par mois. Les fédérations de la construction sont rapidement montées au créneau en dénonçant une concurrence déloyale pour les petits entrepreneurs. Nous ne pouvons pas leur donner tort, mais le point le plus important à retenir est qu’un consommateur n’est pas un entrepreneur. Et que, même si certains d’entre nous sont très habiles de leurs mains, un consommateur qui effectue des petits travaux chez vous ne pourra jamais vous donner les garanties que vous pourriez recevoir d’un entrepreneur. En outre, les entrepreneurs ont, depuis le 1er juillet, l’obligation de souscrire une assurance professionnelle pour couvrir notamment leurs éventuelles malfaçons, pas les consommateurs bricoleurs… Réfléchissez-y donc à deux fois avant de confier votre maison ou votre jardin au premier bricoleur venu.

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation