Nouveaux espaces envisagés pour des éoliennes en Mer du Nord

Actualité

Le secrétaire d'État à la Mer du Nord Philippe De Backer planche actuellement sur une révision du plan d'aménagement des espaces marins en vue d'identifier dès 2020 de nouveaux espaces pour implanter des éoliennes, a-t-il indiqué mercredi à Ostende, à l'occasion des Belgian Offshore Days, un salon du secteur.

Actuellement, le parc éolien Rentel (42 mâts au large d’Ostende) est en construction, tandis que le Northerpark est prévu pour l’an prochain, avant le Seastar et le Mermaid. Si ces projets se terminent comme prévu avant 2022, la quasi totalité des concessions auront ainsi abouti.

“La Mer du Nord jour un rôle crucial dans la transition énergétique. Les prix sur le marché international sont en train de chuter et en Belgique, nous payons maintenant 5 milliards d’euros de soutien en moins pour la même quantité d’énergie verte produite en Mer du Nord”, a commenté M. De Backer (Open Vld).

Il espère donc pouvoir ouvrir le plan d’aménagement à de nouveaux espaces éoliens, ce dont profiteront non seulement des milliers de ménages, mais aussi le secteur industriel belge, fait-il valoir. “L’énergie renouvelable à prix abordable, c’est l’avenir”, selon M. De Backer.

Près d’un demi-millier de travailleurs sont déjà à l’oeuvre dans l’avant-port d’Ostende pour le secteur offshore, notamment dans la construction et l’entretien des parcs éoliens maritimes.

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation