Nouveau label énergétique : la fin des A+++

Nouveau label énergétique : la fin des A+++

Actualité

Dès le 1er novembre, le label énergétique des appareils électroménagers sera totalement revu. Désormais, ils seront répartis en sept classes, de A à G, renvoyant aux oubliettes les A+++.

Introduit il y a une trentaine d’années, le label énergétique aide le consommateur à choisir des appareils peu énergivores et à les comparer facilement. La classification de A à G et le code couleur correspondant – du vert au rouge foncé – facilitent grandement la lecture de l’étiquette.

Avancées technologiques

Grâce aux avancées technologiques, les performances de très nombreux appareils n’ont cessé de s’améliorer. Et c’est pour pouvoir différencier les niveaux de performance que l’on a introduit les fameux « plus ». Beaucoup d’appareils ont rapidement reçu un label A++, voire A+++. Pour certains, la classe A+ est même devenue la norme.

Pour mieux rendre compte des évolutions technologiques et des performances énergétiques des appareils sans avoir à ajouter une liste interminable d’avantages, il a été décidé de revoir le label énergétique et d’introduire une classification de A à G.

Lire aussi > La construction Q-ZEN : un parcours en huit étapes

Deux étiquetages, pour l’instant

Test-Achats avertit d’emblée que la conversion au nouvel étiquetage pourrait causer une certaine confusion. Ainsi, un appareil bénéficiant actuellement d’un label A+++ pourrait se voir attribuer un B dans le nouveau système. C’est pourquoi les deux étiquetages cohabiteront jusqu’en mars 2021, le temps pour le consommateur de se familiariser avec le nouveau système.

Notons que, dans un premier temps, toutes les catégories d’appareils ne seront pas concernées. Le seront : les lave-linge, lave-vaisselle, réfrigérateurs, caves à vin et écrans électroniques.

Texte Sarah de Meûter
Photo Neff

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation