Voir la galerie Lifting pour une salle de bains

Lifting pour une salle de bains

Intérieur, Salle de bains et bien-être

Les photos de la situation existante parlent d'elles-mêmes : cette salle de bains ne répond vraiment plus aux normes de confort actuelles ! Il est grand temps de la transformer en un bel espace dédié au bien-être. Qu'en pensent nos architectes ?

Pour une salle de bains, où une certaine intimité est requise, la fenêtre est relativement grande. L’architecte Ralf Vercruysen est parti de ce constat pour proposer un concept en deux teintes.

Afin de garantir l’intimité et une luminosité suffisante, une cloison fonctionnelle divise la salle de bains en deux par la diagonale, créant une zone protégée pour la douche et le WC, et une zone plus ouverte côté fenêtre, avec le lavabo, le lave-linge et le sèche-linge, ainsi que des placards. La cloison ne fait pas toute la hauteur de la pièce, afin que l’espace protégé profite malgré tout de la luminosité naturelle.

Cette cloison présente en outre un avantage pratique : elle permet de concentrer en un point toutes les conduites, d’arrivée et d’évacuation.

À côté de la fenêtre, un placard accolé à la cloison dissimule le lave-linge et le sèche-linge. Les portes de ce placard coulissent vers l’intérieur lorsqu’elles sont ouvertes, pour éviter toute perte d’espace. Une armoire basse se trouve sous la fenêtre et peut aussi servir de plan de travail pour plier le linge.

De nouveaux carrelages ont remplacé les modèles existants et accentuent le nouvel agencement de la salle de bains. Une différence de couleur marque la séparation entre les deux zones. La teinte verte choisie pour la zone protégée se retrouve au sol et sur les murs, jusqu’au revêtement en polyester de la douche italienne.

Budget indicatif : 12 585 euros (hors TVA et honoraires)

Conception : Ralf Vercruysen
0473 44 32 97 – ralf_vercruysen@hotmail.com

 

Retrouvez d’autres propositions d’aménagement dans JVC 418.

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation