Les techniques pour abaisser un plafond trop haut

Les techniques pour abaisser un plafond trop haut

Intérieur, Plafonds et faux plafonds

Dans certaines maisons anciennes, le plafond peut parfois atteindre jusqu’à 3 mètres de hauteur. Si l’effet peut être aéré, voire majestueux, un plafond trop haut peut aussi donner un aspect un peu froid à une pièce… Il est néanmoins possible d'abaisser visuellement un plafond sans entreprendre de gros travaux.

La peinture

Pour abaisser visuellement un plafond, rien de tel qu’une petite couche de peinture. C’est certainement la technique qui vous coutera le moins cher.

Laurent Brandajs

Le tout est de créer un contraste avec vos murs : préférez donc une teinte plus foncée (gris foncé, brun, noir…), plus chaude et plus mate (pour éviter un effet miroir) que celle employée pour les murs. En un coup de pinceau, votre pièce aura l’air déjà plus intime.

Pour un peu plus d’originalité, vous pouvez également opter pour des rayures horizontales, qui peuvent donner l’illusion d’une pièce plus longue et d’un plafond plus bas.

Enfin, une technique intéressante est de laisser déborder sur une section de vos murs la peinture que vous avez appliquée sur votre plafond. De quoi former une large bande qui fait office de corniche et semble ainsi encadrer la pièce.

Lire aussi : FAUX PLAFOND, vraies solutions

La corniche et la cimaise

Vous pouvez également appliquer des corniches ou cimaises (ndlr : moulure constituant le haut d’une corniche) dans les recoins supérieurs de vos murs. Peignez ensuite le plafond, la corniche et la cimaise de la même couleur, en contraste avec la couleur des murs.

La toile tendue

Poser une toile tendue est une façon originale et surtout esthétique de réduire le volume d’une pièce. Avec son aspect aérien, ses formes libres, et ses graphismes aussi divers que nombreux, la toile offre en effet des possibilités esthétiques variées.

Sa structure est généralement réalisée à partir de cadres en bois ou en acier. La toile y est alors fixée à l’aide de câbles ou de profilés. Cette toile peut être fixée à hauteur désirée, le tout est de faire en sorte que l’air puisse circuler entre la toile et le plafond.

DR

Le faux-plafond

Pour abaisser un plafond, la solution radicale est d’y installer un faux-plafond. Le principe est le même que pour la toile tendue : une structure à laquelle est fixée le nouveau plafond. À savoir qu’un faux-plafond ne se contente pas de réduire le volume d’une pièce, mais remplit bien d’autres fonctions, tant esthétiques que techniques. Afin de vous assurer de la solidité de la structure, mieux vaut faire appel à des professionnels.

Le faux-plafond nécessite donc une structure porteuse, en bois ou en métal, suspendu à votre ancien plafond par le biais de suspentes et de rails. Sous la structure ou dans son épaisseur, vous aurez alors à positionner, dans un premier temps, des panneaux isolants, et dans un second temps, le matériau de finition. Il peut s’agir de plaques de plâtre, de bois, de métal, et même de tissus (ndlr : la toile tendue). Enfin, lorsque les plaques sont posées, il ne vous reste plus qu’à appliquer un joint sur les bords et entre chaque plaque de matériau, et de dissimuler le tout.

© Barrisol/AMRS Architectes

Les éléments de décor

Pour combler l’espace dans une haute pièce, rien de tel que des éléments de décor. Misez sur de grandes plantes, par exemple, qui rempliront les recoins d’une pièce. Ou fixez de grands luminaires au plafond. Bref, optez pour une décoration de taille, comme des grands tableaux, un large miroir, ou du mobilier qui ne fait pas dans la demi-mesure. N’hésitez pas à multiplier les espaces de rangement aux murs pour « remplir les trous ». Une grande bibliothèque qui s’étend du sol au plafond permet, en effet, d’abaisser le plafond visuellement.

Texte Mailys Chavagne
Photo d’ouverture Knauf

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation