Prime à la rénovation de l’habitat selon les revenus à Bruxelles

Prime à la rénovation de l’habitat selon les revenus à Bruxelles

Droit et finances, Immo

Sous certaines conditions, une prime à la rénovation de l’habitat est proposée à Bruxelles. Le pourcentage de cette prime dépend souvent des revenus du ménage. Explication.

Cette prime est généralement accordée à ceux qui souhaitent réaliser des travaux visant à améliorer la sécurité et la salubrité d’un bâtiment, mais aussi à ceux qui veulent moderniser, agrandir ou adapter un logement pour les personnes à mobilité réduite.

Parmi la liste des travaux subsidiables, on retrouve notamment ceux liés à :

  • la toiture ;
  • la stabilité du bâtiment ;
  • les châssis ;
  • l’humidité ;
  • l’isolation acoustique et thermique ;
  • les égouts…

La prime correspond à un pourcentage du montant des travaux, variant de 30 à 70 % selon les cas. Ce pourcentage est déterminé par les revenus imposables du ménage ainsi que par le périmètre dans lequel se trouve le logement à rénover. Le montant maximum accordé sera toutefois de 35 000 euros.

Ainsi, pour un propriétaire ayant un revenu annuel imposable de moins de 35 782,80 euros :

  • si son logement se situe hors du périmètre E.D.R.L.R. (Espace de Développement Renforcé du Logement et de la Rénovation), le pourcentage sera de 70 %.
  • si son logement se trouve en E.D.R.L.R, le pourcentage équivaut aussi à 70 %.

Pour un propriétaire ayant un revenu annuel imposable de 35 782,80 à 71 565,60 euros :

  • si son logement se situe hors E.D.R.L.R, le pourcentage sera de 30 %.
  • si son logement se trouve en E.D.R.L.R, le pourcentage équivaut à 40 %.

Pour un propriétaire ayant un revenu annuel imposable de plus de 71 565,60 euros :

  • si son logement se situe hors E.D.R.L.R, il n’a pas le droit à une prime
  • si son logement se trouve en E.D.R.L.R, le pourcentage sera de 30 %.

Source : logement.brussels

À quoi correspond le E.D.R.L.R ? L’Espace de Développement Renforcé du Logement et de la Rénovation couvre la majeure partie de Bruxelles-Ville, ainsi que les quartiers anciens d’Anderlecht, Molenbeek, Koekelberg, Evere, Jette, Schaerbeek, Saint-Josse, Ixelles, Etterbeek, Saint-Gilles et Forest.

> Lire aussi : Un audit logement obligatoire pour profiter des primes wallonnes

Texte Mailys Chavagne
Photo PG

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation