Le sentiment de chez-soi déterminé par la maisonnée et le quartier

Actualité

La seconde édition du Rapport de Tendances sur la vie à la maison révèle que le sentiment de chez-soi des Belges est déterminé en premier lieu par les personnes avec qui nous vivons.

Suite à la crise, de nombreuses personnes ont tendance à revenir aux valeurs familiales. La société individualisée fait place à une société plus axée sur le sentiment d’appartenance à une communauté. Le cohousing, qui permet à plusieurs familles de vivre dans une seule maison, illustre très bien cette évolution.

Se sentir chez-soi, c’est vivre ensemble

L’étude révèle que pour 50% des Belges, le sentiment de chez-soi tourne en premier lieu autour des gens qu’ils aiment. Nonante pour cent sont régulièrement à table avec toute la famille et 35 pour cent apprécient la cohabitation avec différentes générations.

Pour le Belge, le quartier devient également un peu son chez-soi. L’étude révèle que 86% des répondants aiment habiter leur quartier et que près de la moitié des quartiers organisent parfois une fête de quartier ou bloquent une rue pour les enfants. (RDM)

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation