Le « loyer chaud » bientôt dans la grille indicative des loyers

Le « loyer chaud » bientôt dans la grille indicative des loyers

Actualité

À partir du 1er janvier 2021, un nouveau module "loyer chaud" sera intégré à la grille indicative des loyers en Wallonie. Il vous permet de fournir une estimation des frais énergétiques liés au logement.

Vous souhaitez une estimation objective du loyer pour un logement que vous prenez ou mettez en location ? La grille indicative des loyers, mise en œuvre en 2019, est l’outil idéal. Elle est accessible gratuitement à toute personne désirant connaître le montant moyen des loyers. Dès janvier 2021, le nouveau module « loyer chaud » va y être intégré.

À l’heure actuelle, cette grille reprend, par catégorie d’habitation et secteur géographique, des loyers indicatifs, estimés sur la base de la structuration du marché locatif ainsi que des niveaux de loyer observés sur le marché privé. Elle ne reflète donc pas l’ensemble des coûts réels d’un logement.

Intégration d’un nouveau module

L’objectif du module « loyer chaud » est de fournir une estimation des frais énergétiques induits par les qualités intrinsèques d’un logement, afin de permettre aux locataires de connaître un coût indicatif de la location et d’inciter les bailleurs à améliorer leurs logements pour les rendre plus attractifs et compétitifs.

L’estimation du « loyer chaud » est effectuée sur base de plusieurs facteurs comme :

> Le système de chauffage principal;
> Le système de chauffage de l’eau sanitaire;
> La source d’énergie utilisée par ces deux systèmes;
> La présence ou non d’une source d’énergie durable (Par exemple : un panneau photovoltaïque);
> Le nombre d’occupants du logement;
> L’occupation hebdomadaire et annuelle du bien immobilier;
> Les prix références des sources énergétiques

Comment ca marche ?

En pratique, le citoyen qui souhaite réaliser une estimation du loyer chaud d’un logement devra introduire des informations à propos du bien qu’il souhaite louer pour se loger ou mettre en location; informations qu’il peut aisément recueillir voire observer lors de la visite. Notamment le label énergétique et les systèmes de chauffage.

Les frais énergétiques sont ensuite calculés à partir des consommations estimées dans le certificat de performance énergétique à des conditions standard d’occupation. Une fois ces consommations énergétiques mensuelles estimées, celles-ci seront multipliées par des prix de référence des sources énergétiques identifiées pour chacun de ces postes. Il en résultera un montant mensuel moyen des frais énergétiques.

Le loyer chaud sera accessible sur le site internet loyerswallonie.be dès ce 1er janvier.

Texte Mailys Chavagne (avec Belga)
Photo Thinkstock

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation