Le choix du bois à brûler

Le choix du bois à brûler

Poêles et inserts

La qualité du bois qu'on utilise laisse souvent à désirer.

La plupart des gens choisissent un « beau » poêle à bois, perdant un peu de vue sa qualité et son rendement. La régulation de l’air se fait souvent de manière manuelle dans les poêles à bois (et les cassettes), ce qui est loin d’être optimal. De ce fait, la température de combustion est souvent trop faible; en outre, le poêle est souvent trop grand.

Un bois adéquat constitue aussi un facteur important. La plupart d’entre nous ne s’y connaissent absolument pas pour le choix du bois à brûler et la qualité de celui qu’on utilise laisse souvent à désirer. Un bon bois n’est pas bon marché. Et comme on regarde plus souvent le prix que la qualité, on utilise parfois du bois trop humide, voire traité (peint, imprégné…).

La mauvaise qualité du bois est pourtant responsable d’une combustion incomplète avec pour conséquence que les poêles à bois et les feux ouverts génèrent souvent une pollution importante. Sans oublier qu’un excès de suie et de goudron se déposant dans la cheminée augmente le risque de feu de cheminée. Un mauvais poêle, une cheminée à faible tirage, du bois de mauvaise qualité et des pratiques peu orthodoxes peuvent être à l’origine d’une concentration trop importante en CO (monoxyde de carbone) et en hydrocarbures polycycliques aromatiques (même si l’on ne sent pas les fumées).

Le simple fait d’ouvrir la porte du poêle pour le recharger peut polluer l’air de la maison. Une raison suffisante pour choisir un poêle et du bois de bonne qualité, conditions nécessaires pour bénéficier de tous les avantages: sécurité, maniabilité, économie, bonne combustion…

Conseil: Si vous voulez un poêle à bois, vous devez disposer d’un espace suffisant pour stocker le bois et le laisser sécher en le protégeant simplement de la pluie. Pensez-y avant de vous lancer: un poêle à bois est exigeant; il faut prévoir une réserve de bois suffisante, en rentrer régulièrement une provision et évacuer les cendres.

Remarque: Il existe des poêles et des inserts qui se raccordent aux conduites d’un chauffage central (air ou eau); leur chaleur se répand ensuite dans l’habitation à travers ces conduites. Une option à considérer.

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation