Le bon revêtement pour votre terrasse de toit

Le bon revêtement pour votre terrasse de toit

Extérieur, Matériaux, Terrasses et allées

Vous rêvez de profiter du soleil et de vous détendre en toute tranquillité sur votre toit ? Avec un revêtement adapté, votre terrasse de toit sera un véritable havre de paix.

Il n’y a pour ainsi dire aucune limite en matière de parachèvement pour une terrasse de toit. Moderne, champêtre ou à mi-chemin entre les deux : tout est possible. La seule exigence technique concerne la perméabilité à l’eau du revêtement de finition. En effet, l’eau de pluie doit pouvoir s’écouler sans peine vers les égouts, via le toit plat sous-jacent.

© Luc Roymans/NU architectuuratelier

L’aspect chaleureux du bois

Le bois apporte du caractère à votre terrasse de toit, mais ce n’est pas son seul atout, bien loin de là. Comparé à d’autres revêtements, le bois est un matériau léger, ce qui est appréciable dans le cas d’une toiture existante dont la structure portante est limitée. Cela vous évite en effet de devoir renforcer cette structure.

De plus, le bois est agréablement chaudaux pieds, ce qui est idéal pour ceux qui aiment marcher pieds nus ou en chaussettes. L’ipé et l’itauba constituent à cet égard le meilleur choix. Ces essences de bois dur ne se fendillent pas. Quoi qu’il en soit, veillez toujours à utiliser un bois possédant une grande durabilité naturelle, comme le padouk, l’afzelia ou l’afrormosia. Les bois tendres, comme le pin et le douglas, ne conviennent que s’ils ont été traités thermiquement.

Astuce : le bois se présente aussi sous forme de dalles carrées ou rectangulaires.

Carrelages en céramique

© Yannick Milpas/Kaai 7 Architecten

Les carrelages en céramique sont pratiques pour réaliser une terrasse de toit pleine de style et facile d’entretien. Ils peuvent en outre être pourvus d’une couche antidérapante, ce qui est assurément un plus sur une terrasse de toit. Les carrelages en céramique sont dimensionnellement stables, ce qui facilite leur pose. Optez pour des carrelages suffisamment épais : 18 millimètres au minimum, et 20 de préférence. Si vous posez le même revêtement à l’intérieur, tenez compte de la différence d’épaisseur. Certains fabricants proposent leurs carrelages en deux épaisseurs : un centimètre pour l’intérieur, deux pour l’extérieur.

Si vous optez pour de grandes dalles (plus de 60 x 60 cm) sur plots, prévoyez un cinquième plot au centre de chaque dalle pour un meilleur soutien.

Conseil : prévoyez des joints suffisamment larges afin de permettre une bonne évacuation de l’eau. La céramique est imperméable…

Pierre naturelle et béton

Des dalles de pierre naturelle ou de béton sont parfaitement envisageables sur une terrasse de toit. Tenez toutefois compte du poids supplémentaire que cela implique. Votre toiture doit être assez solide. L’épaisseur des dalles dépend fortement du type de pierre, mais elle peut vite atteindre trois à quatre centimètres afin d’offrir une résistance suffisante sur les plots. Les dalles de béton peuvent même aller jusqu’à 6 centimètres.

Conseil : optez pour des dalles calibrées et à l’épaisseur stable. Comme elles ne sont pas posées sur un lit de mortier, les possibilités de compenser les différences de hauteur sont nettement moindres.

Texte Tom Mondelaers

Image Laurent Brandajs / Open Architectes

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation