La Wallonie adapte son régime de primes

La Wallonie adapte son régime de primes

Actualité

À l'occasion de l'ouverture du salon Batibouw, le gouvernement wallon a annoncé plusieurs modifications au niveau de l'octroi des primes "énergie" et "rénovation". En voici les grandes lignes.

Simplification administrative

C’était dans l’air depuis plusieurs mois : les demandeurs pourront très bientôt s’adresser à un « guichet unique » pour leurs demandes de primes. En effet, lorsqu’un particulier envisage de réaliser des travaux d’énergie et de rénovation, il doit actuellement entreprendre deux procédures distinctes pour obtenir les primes auxquelles il peut prétendre. Une fois la réforme effective, une seule demande suffira.

L’audit : un passage obligé

En revanche, les maîtres d’ouvrage ne pourront plus réaliser les travaux comme bon leur semble. Un audit leur sera imposé de manière à hiérarchiser les interventions. Un auditeur agréé établira une liste des travaux à réaliser et indiquera l’ordre dans lequel il faut intervenir. Il accompagnera le maître d’ouvrage tout au long du projet, de la réalisation de l’audit au calcul des primes en passant par le contrôle des travaux. Le maître d’ouvrage restera évidemment libre d’effectuer ou non la totalité des travaux et il pourra travailler en plusieurs phases, en fonction de ses moyens.

Qu’en est-il des montants ?

Les primes sont calculées en fonction des revenus du demandeur. La prime de base sera multipliée par 2, 3, 4, 5 ou 6 selon que vos rentrées sont inférieures à 23.000 euros ou dépassent 97.700 euros. Cela signifie donc que vous aurez droit aux primes même si vos revenus sont supérieurs à ce montant, ce qui n’était pas le cas auparavant.

De nouvelles primes

Plusieurs nouvelles primes ont également fait leur apparition. Signalons par exemple l’installation d’un poêle biomasse, qui donne droit à une prime de base de 250 euros (multipliable en fonction des revenus), le remplacement du vitrage des fenêtres (0,10 euro par kWh économisé) ou l’installation d’un système de ventilation mécanique contrôlée (500 euros pour une VMC simple flux et 1.200 euros pour un système double flux).

Retrouvez toutes les primes et les montants sur le site de la Région wallonne.

 

Notons enfin qu’un propriétaire bailleur qui respecte la grille des loyers indicatifs aura également droit à ces primes.

 

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation