La température idéale pièce par pièce

La température idéale pièce par pièce

Chauffage central, Énergie

Durant les mois les plus froids de l’année, on a tendance à augmenter le chauffage, au risque de faire grimper la facture d’énergie. Mais quelle est la température idéale pour réduire sa consommation tout en conservant un confort thermique appréciable chez soi ? Cela va dépendre des pièces que vous occupez.

De manière générale, la température idéale d’une maison est estimée à 19°. Mais parce que les besoins et les activités ne sont pas les mêmes dans toutes les pièces d’un logement, la température doit y être adaptée. On n’aura pas les mêmes besoins en chaleur dans une salle de bains que dans une cuisine, par exemple. Petit tour d’horizon des diverses pièces de la maison et de leur idéal de température.

Les pièces à vivre

Dans le salon, la cuisine ou même la salle à manger, la température doit être limitée à 19°C. Pour les plus frileux, cette température n’apparaîtra pas comme idéale, surtout un soir d’hiver, mais c’est pourtant le meilleur moyen de réaliser des économies d’énergie. Si cette température ne vous semble vraiment pas confortable, augmenter votre thermostat à 20°C grand maximum. À noter que 19°C est également la température idéale pour le bureau.

Pour rappel : diminuer la température d’un degré suffit à réduire sa consommation de 7%.

La chambre, couloir, W.C

Les lieux de passage, tels qu’un hall ou des toilettes, ne nécessitent pas des températures excédant les 17°C. Même la température d’une chambre à coucher devrait idéalement être de 16°C. Il est en effet inutile de surchauffer la chambre, d’une part car on y est confortablement blotti sous des couettes bien chaudes, et d’autre part car des températures trop élevées nuisent à la qualité du sommeil. Pour limiter les pertes de chaleur, veillez à bien fermer les volets ou les rideaux.

Attention : il est recommandé de maintenir une température plus élevée dans la chambre des bébés (entre 18°C et 20°C). Et pour cause, la régulation thermique des nouveau-nés n’est effective qu’après plusieurs mois.

La salle de bains

Pour ne pas être frigorifié en sortant du bain ou de la douche, la salle de bains a davantage besoin d’être chauffée. Optez pour 22°C minimum, lorsque vous vous y trouvez. Dès que vous avez terminé, vous pouvez alors redescendre le thermostat à 17°C. Veillez toutefois à ne pas descendre sous les 16°C, afin de limiter les risques de condensation.

Lire aussi > 5 conseils pour garder une maison saine en hiver

Personne à la maison

En cas d’absence, ne chauffez pas votre logement de la même manière. Cela entraînerait des dépenses énergétiques inutiles, puisqu’il n’y aurait personne pour profiter de cette douce chaleur intérieure. Si vous ne vous absentez que la journée, réglez votre thermostat à 16°C. Par contre, en cas d’absence prolongée, réglez-le entre 12°C et 14°C.

Attention : Ne coupez jamais complètement votre chaudière en hiver, pour éviter le gel des canalisations.

Texte Mailys Chavagne
Photo Unsplash

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation