La pression sur le marché immobilier wallon va s’accroître

Actualité

La Wallonie comptera près de 3,8 millions d'habitants en 2020 et même 4,3 millions en 2060, contre 3,5 millions en 2010.

La Wallonie comptera près de 3,8 millions d’habitants en 2020 et même 4,3 millions en 2060, contre 3,5 millions en 2010. La pression qui pèse actuellement sur le marché immobilier wallon, se ressentira donc de plus en plus fortement, estime dans un communiqué la Confédération Construction Wallonne (CCW).

D’après la CCW, 200.000 logements devront être créés dans les dix prochaines années, soit 20.000 par an en moyenne, alors que le chiffre actuel est d’environ 11.000 nouveaux logements chaque année. “Pour éviter une réelle crise du logement socialement douloureuse, il faut donc très rapidement quasi doubler le rythme actuel de construction de logements neufs”, avertit Francis Carnoy, directeur général de la CCW.

Pour la Confédération, les pouvoirs publics auront un rôle capital à jouer. Il faut non seulement que ceux-ci accélèrent la production de logements publics mais également qu’ils renforcent les mécanismes de soutien aux investissements immobiliers des ménages particuliers.

Critères

En outre, les autorités devraient assouplir les réglementations urbanistiques afin d’accélérer les procédures, faciliter le renouvellement urbain et la densification des noyaux d’habitat, promouvoir la création de nouveaux quartiers et d’ensembles immobiliers mixtes, précise la CCW.

De son côté, l’offre de logements devra intégrer des critères comme le vieillissement de la population et la réduction de la taille des ménages, estime encore la Confédération. (Belga)

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation