Installez une serre dans votre jardin

Installez une serre dans votre jardin

Carports et abris de jardin, Extérieur, Jardin et plantes

Féru de jardinage, vous avez comme projet d’installer une serre dans votre jardin afin de laisser libre cours à votre passion ? Rien de plus facile ! Voici quelques conseils bien utiles avant de vous lancer dans ce nouveau projet.

« Consommer des produits locaux pour préserver l’environnement », tel est le leitmotiv de nombreux citoyens guidés par les préoccupations écologiques actuelles. Quitte à manger bio, pourquoi ne pas se lancer soi-même dans la production de produits frais et de saison ? Une tendance qui se confirme chaque année : les Belges passent plus de temps dans leur jardin, et montrent un intérêt croissant pour la culture de légumes et d’herbes aromatiques. Face à cet engouement pour le potager maison, la serre de jardin privée est, elle aussi, devenue plus populaire. Vous aussi, vous rêvez d’en avoir une chez vous ? Suivez le guide.

Les différents types de serre

Avant toute chose, il convient de choisir le type de serre que vous souhaitez avoir chez vous. Un choix qui va non seulement dépendre de l’usage que vous allez en faire, mais aussi d’autres facteurs déterminants, comme l’espace et le budget disponibles.

  • Mini serre : Pour les jardiniers débutants, mieux vaux commencer petit, avec une serre froide ou « châssis ». Le châssis est une serre miniature non chauffée. Elle possède un coffre en bois, en PVC ou en aluminium surplombé d’un toit plat incliné en verre ou en PVC (le pan incliné permet l’évacuation de l’eau et un meilleur impact du soleil). Assurez-vous que le coffre mesure au moins 1 mètre sur 1 mètre, avec une hauteur de minimum 30 cm. Ajoutez une couche d’au moins 15 cm de terreau dans le fond du coffre. Votre châssis est prêt à l’emploi ! Vous pouvez y cultiver des radis, des épinards, et même du cerfeuil…
  • Serre tunnel : Pour cultiver des légumes plus imposants, comme les tomates, préférez des installations plus grandes. Avec sa structure en métal recouverte d’un film plastique, la serre tunnel est la solution la moins chère. Elle est destinée à la culture de plants, de fruits, de légumes… L’avantage est que des fondations ne sont pas nécessaires – il suffit de sécuriser la serre en l’ancrant au sol. Le tunnel doit avoir au moins 6m de large, avec une structure solide.
  • Serre en verre : Enfin, si vous avez la main verte, investissez plutôt dans une serre en verre. Elle est plus résistante, ne se raye pas, résiste aux vents forts et aux intempéries et est recyclable. Votre serre doit avoir au minimum 10m², avec une ou deux fenêtres de ventilation dans le toit, ainsi qu’une porte coulissante. Les fenêtres peuvent être en verre, en acrylate ou en polycarbonate. Elle n’a pas besoin de socle.
Serre en verre. Ch. Ghyselen

Un bon emplacement

La serre d’aujourd’hui s’intègre harmonieusement dans votre jardin. Choisissez donc le meilleur emplacement pour votre serre.

Installez-la dans un endroit ensoleillé, à l’abri du vent. Une serre qui n’est pas à l’abri du vent ne fournira pas une protection suffisante pour les plantes durant les nuits plus froides. Évitez aussi les zones trop ombragées (arbres, clôtures, arbustes…).

La serre doit être construite sur un terrain ferme, horizontal et parfaitement plat. Préparez le terrain si nécessaire.

Orientez-la dans l’axe nord-sud, avec l’entrée au sud, et les deux plus grandes faces à l’est et à l’ouest. En été, votre serre bénéficie des premiers rayons du soleil et se réchauffe vite. En fin de journée, la température à l’intérieur est maintenue jusqu’au dernier rayon. En hiver, cette disposition permettra à vos cultures de profiter du soleil bas de l’hiver.

Royal Horticultural Society

Des équipements supplémentaire ?

Enfin, dernière question à se poser : faut-il des équipements supplémentaires dans votre serre ?

Il faut veiller à ce que votre serre soit bien ventilée. Assurez-vous donc qu’il y ait assez de fenêtres de ventilation dans le toit. Installer un dispositif d’ouverture automatique des fenêtres n’est pas un luxe superflu.

Si vous avez des animaux de compagnie, pensez à ajouter une porte moustiquaire. Elle permettra une meilleure circulation de l’air, et tiendra les animaux à l’écart.

Certaines plantes sont sensibles à la lumière : dans ce cas, n’hésitez pas à disposer un tissu de voilage ou un tapis de roseaux sur le toit afin de fournir une zone d’ombre à ces plantes. Pourquoi ne pas installer un système de volet roulant électrique ?

Enfin, pour les plantes qui nécessitent beaucoup de chaleur, investissez dans un système de chauffage par air chaud, avec thermostat.

Petite astuce pour l’isolation : recouvrez l’intérieur de votre serre avec une bâche à bulles, c’est un isolant à la fois économique et efficace.

L. Machiels

Texte Mailys Chavagne
Photo L. Machiels

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation