Fraude avec des annonces sur Immoweb

Actualité

Les escrocs demandent aux locataires intéressés de verser un montant en échange d'un contrat et de clés.

Des fraudeurs proposent des appartements fictifs sur le site d’immobilier Immoweb.be, écrit l’hebdomadaire Humo à paraître mardi.

Les escrocs demandent aux locataires intéressés de verser un montant en échange d’un contrat et de clés. L’argent doit être versé via Western Union, qui propose des transferts rapides d’argent. Le système est très populaire, étant donné que l’argent transféré après la transaction est difficilement traçable.

Les appartements placés par les fraudeurs sur Immoweb semblent être la propriété d’un courtier de bonne foi. Les escrocs adaptent de temps en temps les annonces. Ils font tout d’un coup disparaître l’adresse exacte ou offrent le même appartement dans des villes différentes. A chaque fois, un logement est proposé avec un prix de location bas.

Dans Humo, Thibault Willaert, conseiller juridique auprès de la fédération des organisations de consommateurs CRIOC, ne s’est pas dit surpris par la pratique qu’il connaît depuis plusieurs années.

Le directeur d’Immoweb, Peter Grypdonck, a enregistré le mois dernier deux cas d’escroquerie. Toutes les annonces ne sont pas contrôlées, mais Immoweb intervient tout de suite si une plainte est déposée.

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation