8 sorties culturelles à faire cet été

8 sorties culturelles à faire cet été

Après des mois de confinement – et sous réserve de modifications –, il est à nouveau possible de sortir de chez soi… Découvrez nos idées de sorties à consommer sans modération !

En Belgique

Maniera – Résidence d’été 2020

Du 4/7 au 30/8 – Zwart Huis/Maison Noire, Knokke 

Cet été, la galerie bruxelloise Maniera investit l’emblématique maison moderniste conçue par l’architecte Huib Hoste en 1925, afin d’y exposer quelques-unes des pièces phares de sa collection. Des pièces créées par des architectes, artistes ou créateurs textile, tels que l’atelier d’architecture Office Kersten Geers David Van Severen, l’architecte Bernard Dubois ou l’artiste et designer textile Christoph Hefti. Une façon, pour la galerie, de proposer une rétrospective de toutes les séries qui ont été créées depuis sa fondation en 2014. 

>>> www.maniera.be

Un jardin d’agrément secret, projet moderniste de Jean Canneel-Claes

29/8 – Liedekerke

En 1938, le médecin Emiel Heeremans commande à l’architecte Huib Hoste un projet d’habitation, avec cabinet pour recevoir ses patients. Hoste lui conseille alors de faire appel à Jean Canneel-Claes pour en dessiner le jardin. Avec ses plantations douces et ses terrasses sur plusieurs niveaux qui symbolisent la transition entre nature et architecture, celui-ci fait contrepoids à la relative austérité du bâtiment. L’architecte paysagiste Ann Voets vous emmène à la découverte de ce lieu étonnant à plus d’un titre. Par ailleurs, durant l’été, l’association bruxelloise Korei propose également aux passionnés d’architecture des visites guidées de différents quartiers de la capitale.

>>> www.korei.be

C. Dardenne/ Korei

Le sacre de la matière

Jusqu’au 14/10 – Ancienne Nonciature, Bruxelles  

Galeries et musées étant rouverts depuis peu, l’occasion est belle de découvrir à l’Ancienne Nonciature, autrefois siège de l’ambassade du Vatican en Belgique, une exposition collective de créateurs contemporains. Organisée par la galerie Spazio Nobile, elle réunit autour du thème de la matière des œuvres de designers, sculpteurs et photographes dont Sébastien Caporusso et Kaspar Hamacher. Dans son propre espace du quartier Brugmann, la galerie propose par ailleurs une exposition de la céramiste Bela Silva, intitulée « Despierto Corazón Dormido », qui évoque son séjour au Mexique.

>>> www.spazionobile.com

À l’étranger

Bruno Taut: Beyond fantasy

Jusqu’au 18 octobre – Museum Het Schip, Amsterdam (NL)

L’architecte et urbaniste allemand Bruno Taut a construit, à travers le monde, des quartiers ouvriers et urbains avant-gardistes et colorés, dont la fameuse cité-jardin Falkenberg à Berlin. Quatre de ces cités-jardins sont d’ailleurs reprises sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Après avoir dû fuir le national-socialisme en 1933, Taut est finalement arrivé au Japon, où il a conçu de magnifiques objets usuels à partir de matériaux naturels, inspirant notamment l’architecte Kengo Kuma. Son travail pour le théâtre et le cinéma est également abordé dans cette exposition.

>>> www.hetschip.nl

Museum Het Schip

De slaapbank die ogen opende

Jusqu’au 1/11 – Centraal Museum, Utrecht (NL)

Il y a soixante ans, le designer néerlandais Martin Visser (1922-2009) présentait son iconique canapé-lit BR02, édité par Spectrum. Pour célébrer cet anniversaire, l’entreprise a demandé à sept créateurs contemporains, de Richard Hutten à Sabine Marcelis, de s’inspirer de son travail pour concevoir quelque chose de neuf. De nouvelles créations réunies au sein d’une exposition, entourées d’autres pièces novatrices de Martin Visser et d’œuvres d’art, art qui occupait une grande place dans son univers.

>>> www.centraalmuseum.nl

L’appel de la nature

Jusqu’au 29/11 – Maison Louis Carré, Bazoches-sur-Guyonne (FR)

C’est par l’intermédiaire d’amis artistes et galeristes que l’avocat Louis Carré a fait connaissance avec l’œuvre de l’architecte finlandais Alvar Aalto. Carré ayant besoin d’un architecte, il écrivit à Aalto. Mais ce n’est qu’un an plus tard – à la Biennale de Venise 1956 – qu’ils se rencontrèrent pour la première fois. Cette rencontre déboucha sur la construction de cette maison et marqua le début d’une longue amitié. L’exposition rassemble des œuvres d’artistes finlandais parmi lesquels l’artiste verrière Laura Laine, la designer textile Kustaa Saksi et le céramiste sculpteur Kim Simonsson. À l’époque, Alvar Aalto et son équipe avaient conçu l’ensemble de la décoration intérieure de la maison.

>>> maisonlouiscarre.fr

Maison Louis Carré

Places to be

Jusqu’au 3 janvier 2021 – Fondation Martell, Cognac (FR)  

Quatorze designers internationaux, parmi lesquels Matali Crasset, Wendy Andreu et Jerszy Seymour, ont été invités à travailler ensemble au réaménagement d’une maison. Répartis dans onze pièces, chacun s’est vu attribuer un espace spécifique qu’il a pu habiller selon son propre univers créatif. L’objectif de l’exposition est de redynamiser l’idée du design comme élément de la vie quotidienne.

>>> www.fondationdentreprisemartell.com

Home Stories: 100 Years, 20 Visionary Interiors

Jusqu’au 28 février 2021 – Vitra Design Museum, Weil am Rhein (DE)

C’est notre cadre de vie occidental qui est questionné au sein de cette exposition du Vitra Design Museum. L’objectif ? Susciter le débat autour de l’aménagement de nos intérieurs, son influence sur nos habitudes quotidiennes et notre bien-être. S’appuyant sur vingt intérieurs emblématiques, dont ceux de Finn Juhl et Lina Bo Bardi, l’exposition passe en revue les évolutions de ces cent dernières années, telles que le plan ouvert ou l’intrication toujours plus forte entre travail et vie privée. L’idée est d’élargir le débat autour du logement par une réflexion critique sur l’architecture intérieure, débat dont les organisateurs estiment que nous avons grandement besoin.

>>> www.design-museum.de

Francisco Albuquerque / Vitra design Museum

Texte Elien Haentjens
Photo d’ouverture Unsplash