Voir la galerie En images : une maison reconstruite sur une parcelle de 44 m2

En images : une maison reconstruite sur une parcelle de 44 m2

Nouvelles maisons mitoyennes, Reportages

Vivre, travailler, se reposer, accueillir des invités : tout cela ne pose aucun problème dans cette maison contemporaine, reconstruite sur une parcelle d’à peine 44 m2. Chargés d’exploiter pleinement l’espace disponible, les architectes ont dépassé toutes les attentes.

L’histoire qui se cache derrière cette nouvelle maison construite à Louvain est pour le moins étonnante. Kristien, la propriétaire, a habité durant trente ans dans une petite maison citadine du XVIIIe siècle. Malheureusement, celle-ci a subi des affaissements suite à des travaux réalisés dans la maison voisine. Kristien a donc contacté Blanco Architecten pour une expertise technique. Conclusion : elle a décidé de tout démolir et de repartir de zéro.

Une façade visuellement fragmentée

Beaucoup de lumière, un silence royal, une belle sensation d’espace et une façade qui résiste au vandalisme : voilà les points qui figuraient en haut de la liste des desiderata de Kristien. Blanco Architecten a relevé le défi et proposé un projet particulier. Le garage, la porte d’entrée et la boîte aux lettres sont intégrés dans un bardage en acier Corten, résistant au vandalisme. Au premier étage, qui accueille la partie nuit, les châssis en PVC pourvus de triple vitrage sont protégés par des lamelles verticales blanches pour préserver l’intimité et assurer l’obscurité. Les deuxième et troisième étages présentent pour leur part une grande baie vitrée verticale avec des profilés en aluminium noirs très minces.

Un aménagement bien réfléchi

La maison étant complètement enclavée entre d’autres constructions, il n’était pas évident d’apporter suffisamment de lumière et de vue à travers une seule façade. Grâce à la profondeur limitée de la parcelle, la grande quantité de verre en façade avant assure heureusement un apport de lumière naturelle suffisant.

Et malgré la multitude de fonctions et l’empreinte au sol réduite de la nouvelle maison, on n’a pas du tout l’impression d’y être à l’étroit. Les étages sont conçus comme des plateaux ouverts, avec une seule fonction principale par niveau. Les escaliers, la cage d’ascenseur, les toilettes, les zones techniques, la buanderie et la cuisine se trouvent du côté de la façade arrière « aveugle », tandis que les fonctions principales (chambre à coucher, salon et bureau/salle à manger) sont aménagées dans les zones libres côté rue.

Une véranda urbaine

Vous l’aurez compris, la nouvelle construction est très différente de l’ancienne maison démolie et offre beaucoup plus de possibilités. Elle est notamment couronnée par une “véranda urbaine“ au quatrième étage. « Cette véranda urbaine doit être considérée comme un espace multifonctionnel avec un canapé-lit, un lavabo et une douche à l’italienne à ciel ouvert, précise l’architecte en charge du projet. La façade avant et la toiture de ce volume sont entièrement vitrées, offrant ainsi une magnifique vue sur la skyline de Louvain. Un endroit idéal pour accueillir ses invités ou se reposer ! »

www.blanco-architecten.be

Texte Tim Janssens
Photos Laurent Brandajs

 

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation