Voir la galerie En images : Un patio donne libre cours à la lumière

En images : Un patio donne libre cours à la lumière

Nouvelles maisons 4 façades, Reportages

Une architecture qui surprend, détonne, mais qui se marie pourtant parfaitement avec son environnement. Voilà l’impression première que donne ce projet contemporain situé en Campine anversoise. Un projet où la surprise vient aussi de l’intérieur.

Petit retour en arrière : Marc et Sonja ont habité durant plus de 20 ans dans une authentique fermette campinoise. C’était vert, rural et douillet, mais avec les restrictions propres à ce type de bâti : des pièces confinées, de petites fenêtres, des plafonds bas et des espaces sombres. « Après toutes ces années, l’envie de lumière et d’espace s’est fortement fait ressentir », commente Marc pour expliquer ce revirement radical. Difficile en effet de qualifier autrement ce contraste saisissant entre la fermette qu’ils occupaient et la maison quatre façades d’aujourd’hui.

Un patio au cœur de la maison

L’architecte Stijn Janssens et les maîtres d’ouvrage se sont rapidement mis d’accord sur le programme et la volumétrie. Trois étages – caves comprises –, une ouverture maximale à l’intérieur, un vide créant un lien entre les différents niveaux, et du vitrage partout. Une configuration sublimée par un patio, proposition ingénieuse de l’architecte qui a d’emblée permis au projet de se différencier de la « boîte rectangulaire » qui caractérise tant de maisons contemporaines.

Des espaces fluides

L’intérieur adopte un plan clair et fluide. Tous les espaces, tant au rez-de-chaussée qu’à l’étage, s’enchaînent harmonieusement. Au rez, la sensation d’espace est impressionnante, grâce entre autres aux plafonds hauts et au vide ouvrant l’espace jusqu’au toit, sans oublier les grandes baies vitrées à l’arrière et sur le côté, à hauteur du patio. Le nombre de portes a été réduit au minimum : la porte d’entrée, celle qui mène aux caves et celle des toilettes, un point c’est tout.

Réalisation Bureau d’architectes Stijn Janssens — www.asj.be
Texte Jos Segaert
Photos Liesbet Goetschalckx

 

Découvrez le reportage complet dans Je vais Construire n° 416.

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation