Voir la galerie En images : Un espace ouvert baigné de lumière

En images : Un espace ouvert baigné de lumière

Rénovations mitoyennes, Reportages

Côté rue, on découvre une façade en briques rouges relativement étroite et hermétique. Rien ne laisse supposer qu’un vaste espace de vie se cache derrière la porte d’entrée.

Fraîchement diplômés, Sam et Jessica ne disposaient pas de grands moyens financiers. Une construction neuve n’entrait donc pas dans leurs projets. Le couple s’est donc mis en quête d’un bâtiment à réinventer sans avoir à se ruiner. C’est une vieille et sombre maison de rangée dans un quartier paisible d’Herentals qui a remporté les suffrages. En analysant bien l’orientation, l’aménagement originel et les pièces existantes, Jessica est parvenue à en faire une habitation spacieuse où règne la luminosité.

Un agencement bien pensé

Apporter de la lumière et créer de l’espace : voilà ce qui primait dans ce projet. Sans toutefois perdre le caractère authentique de l’habitation. C’est pourquoi le couple a choisi de conserver le mur mitoyen en briques des années 1930, qui s’étire d’une traite de la façade avant jusqu’au jardin, au rez-de-chaussée comme à l’étage. Entièrement sablé, il est aujourd’hui un élément phare de la décoration intérieure, avec sa belle palette de rouge, d’orange et de gris.

Les autres murs ont par contre été abattus, afin de créer un grand espace unique au rez-de-chaussée. Toutes les pièces de vie sont donc en communication. Certaines interventions subtiles permettent toutefois de délimiter les différentes fonctions. L’architecte a par exemple fait placer, entre le salon et la salle à manger, un escalier en acier, perpendiculaire aux murs mitoyens. Ces deux espaces sont ainsi visuellement séparés, sans pour autant perdre en transparence, ce qui préserve la sensation d’espace et la luminosité.

Lire aussi > En images : une large verrière fait entrer la lumière

Plus de luminosité

Ce rez-de-chaussée ouvert procure une incroyable sensation d’espace dans cette maison d’à peine quatre mètres de large. Il permet en outre une belle diffusion de la lumière. À l’arrière, une porte-fenêtre en accordéon de quatre sections s’étire pour ainsi dire sur toute la façade. Sam et Jessica adorent passer du temps dehors et voulaient profiter au maximum de leur terrasse et du jardin. Dès que la météo le permet, ils ouvrent grand cette fenêtre, raison pour laquelle ils n’ont pas encore installé de hotte, bien que tous les raccordements nécessaires existent.

Deux fenêtres de toiture apportent aussi de la lumière au centre de la maison, via le vide aménagé au-dessus et autour de l’escalier. La porte d’entrée en verre réfléchissant participe elle aussi à cette luminosité ambiante. En journée, ce vitrage empêche de voir à l’intérieur.

Réalisation Facet architecten

Texte Katrien Bonne
Photos Liesbet Goetschalckx

Découvrez le reportage complet dans Je vais Construire n°427.

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation