Voir la galerie En images : un cube familial et décalé

En images : un cube familial et décalé

Nouvelles maisons 3 façades, Reportages

Construire avec un budget limité revient trop souvent à opter pour des solutions standardisées. Pourtant, dans ce projet dû à l’Atelier Vens Vanbelle, peu de choses sont standard. Livrant, au final, une maison à vivre et non une prouesse architecturale.

Ce projet n’hésite pas à sortir des sentiers battus. Car le seul sentier dont on peut parler ici est celui, occasionnellement emprunté par des promeneurs, qui longe l’arrière et le côté de la parcelle. Une donnée qui a été déterminante pour l’élaboration des plans, tout comme l’orientation du terrain et le mode de vie des occupants.

Demi-niveaux

« Il n’y avait pas que la question du sentier à préserver en raison de la servitude. Il y avait aussi le fait que la parcelle se situe dans un cul-de-sac. Et qu’à partir d’une certaine hauteur, on a une très belle vue dégagée sur une prairie, des terrains de tennis… », explique Maarten Vanbelle, cofondateur de l’Atelier Vens Vanbelle.

Le mode de vie de la famille a lui aussi influencé les plans. « Kevin et Stéphanie ont deux jeunes enfants. Ils passent beaucoup de temps ensemble et aiment partager les espaces, mais dans une certaine limite. C’est pourquoi nous avons opté pour des demi-niveaux. En jouant sur ce décalage, nous avons créé de grandes pièces avec des volumes distincts. Le séjour est également un peu surélevé : pour profiter de la vue, mais aussi pour éviter les regards indiscrets. »

Des matériaux de base

On voit clairement que cette habitation est conçue en plusieurs strates. Chacune possède sa propre fonction et ses propres matériaux. À commencer par les blocs de béton au rez-de-chaussée. « Ce socle est le niveau fonctionnel de la maison, commente Maarten. Une grande partie est occupée par la cave semi-enterrée, qui sert d’atelier. » La cuisine et la salle à manger prennent place au-dessus de l’atelier. Et un demi-niveau plus haut, au-dessus de l’entrée, le salon est décrit par Maarten comme une « tribune » dédiée à la vie de tous les jours. Ici, c’est le verre qui a été utilisé. Enfin, tout en haut, derrière les briques jaunes, sont abritées les chambres et la salle de bains. Un volume coloré qui vient contrebalancer la base en blocs de béton gris.

Des placards pour scinder l’espace

Entre la cuisine et la salle à manger d’une part et le salon d’autre part, la séparation est non seulement marquée par la différence de niveau, mais aussi par quatre blocs de rangement distincts. « Le réfrigérateur est intégré dans l’un de ces blocs, la vaisselle est rangée dans un autre. Côté salon aussi, on retrouve des placards. Avec les rideaux, cela permet d’éviter l’effet “aquarium”. »
À l’intérieur également, les matériaux élémentaires sont très présents. C’est surtout marquant dans les pièces de vie où plancher, murs et plafond sont revêtus de planches de chêne. « Les hourdis sont en béton. Nous avons donc prévu un faux plafond. Dans les chambres également, nous avons opté pour du parquet. Toutefois, les murs y sont blancs, et les plafonds à structure bois apparente. »

Un cube bien pensé

Le volume cubique de la maison n’est pas dû au hasard. « Cette forme est très efficace par sa compacité. À empreinte au sol égale, la surface des façades est bien plus réduite. Ce qui signifie moins de matériaux, et donc moins de frais. »
Les architectes ont ainsi non seulement fait des économies au niveau des quantités, mais aussi du choix des matériaux. Les blocs de béton du rez-de-chaussée, par exemple, apportent une identité propre à la maison, tout en étant peu coûteux. De plus, ils sont faciles à mettre en œuvre, ce qui est intéressant au niveau du coût de la main-d’œuvre. « Des économies ciblées permettent de garder de l’argent pour des choses qui apportent une véritable valeur ajoutée, comme les grandes fenêtres du séjour, » conclut Maarten Vanbelle.

Réalisation Atelier Vens Vanbelle

Texte Wim Deloof – Photos Atelier Vens Vanbelle

Découvrez le reportage complet dans Je vais Construire n° 438.

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation