Voir la galerie En images: Redessiner les espaces pour faire entrer la lumière

En images: Redessiner les espaces pour faire entrer la lumière

Rénovation, Rénovations appartements et lofts, Reportages

Derrière la façade en briques jaunes d'une maison bruxelloise des années 1950 se cache un petit appartement rénové tout en finesse. L'ouverture et la réorganisation des espaces, la luminosité généreuse et les teintes claires lui donnent l'allure d'un grand.

Le hasard fait souvent bien les choses. Lors d’un passage imprévu dans un quartier animé d’Uccle, Julien, professionnel de l’immobilier, repère une maison à vendre coincée entre deux bâtiments plus élevés. Avec son regard affûté, le jeune homme décèle aisément son potentiel : trois niveaux d’appartement à rénover avec la possibilité de faire une extension de volume en toiture. L’affaire est rapidement bouclée. Mais le destin ne s’arrête pas en si bon chemin. Lors de la vente de l’immeuble, Julien fait la connaissance de l’architecte Françoise Vogeleer avec qui le courant passe à merveille. Ils se lancent alors ensemble dans le projet de rénovation de la maison mais aussi… dans un projet de vie en commun !

En plein cœur

Point de départ : redessiner les espaces et adapter les fonctions. « L’idée de déplacer la cuisine au centre du logement a permis à tout le projet de prendre forme », raconte Julien. La chambre principale et une petite chambre d’appoint s’implantent à l’arrière tandis que le salon et la salle à manger occupent les espaces en façade avant. Point de convergence et lieu de convivialité par excellence, la cuisine s’installe donc au centre. On y accède directement après avoir traversé le petit hall.

Face à l’entrée, l’îlot central défini la zone de la cuisine mais joue également le rôle d’accueil dans le logis. Il est à la fois pratique, convivial et esthétique. Cette pièce centrale, auparavant isolée de l’actuel séjour par des portes, est aujourd’hui baignée de lumière grâce à l’ouverture généreuse qui permet aux rayons du sud de pénétrer jusqu’au cœur de l’appartement.

Lire aussi > En images : Un penthouse ingénieux où il fait bon vivre

Un projet lumineux

Pour bénéficier au maximum de la lumière naturelle, l’espace est ouvert d’un côté à l’autre du logement. La luminosité apportée par les grandes ouvertures dans les façades avant et arrière profite à tout l’appartement. Seule séparation entre la cuisine et la chambre à coucher : une cloison en verre clair dont les profilés métalliques noirs rappellent les châssis extérieurs. Le soir venu, de lourdes tentures en lin beige habillent les deux murs de façade qui se font face. La transparence interne n’est pas perturbée, puisque seuls les « trous noirs » vers l’extérieur sont occultés pour créer un petit cocon tout confort. Et pour dissimuler les meubles du dressing dans la chambre, l’architecte a eu l’idée de placer un léger rideau plutôt que des portes traditionnelles. Quand les rideaux occultant devant la fenêtre sont tirés, deux pans de mur de la pièce se parent ainsi de tissus moelleux pour créer une ambiance chaleureuse et cosy.

Réalisation Françoise Vogeleer

Texte Marie Delooz
Photos Laurent Brandajs

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation