Voir la galerie En images : naissance d’un lumineux triplex

En images : naissance d’un lumineux triplex

Rénovations appartements et lofts, Reportages

Dans les anciennes maisons en enfilade, l’éclairage de la pièce centrale n’est pas chose aisée. L’architecte Antoine van Durme a résolu le problème en décloisonnant l’espace et en plaçant des ouvertures en toiture. Le résultat met en valeur le style éclectique du logement, qui surfe entre l’ancien et le nouveau.

Transparence en enfilade

« Le point de départ du projet a été de décloisonner l’appartement sombre et fermé pour faire entrer un maximum de lumière », explique l’architecte propriétaire. La cloison qui séparait les deux petites pièces à l’avant a été supprimée pour offrir un espace ouvert sur toute la largeur du bâtiment. Celui-ci accueille aujourd’hui la cuisine et la salle à manger. La baie entre la pièce avant et la pièce centrale – où se loge le salon – a quant à elle été généreusement agrandie. Vers l’arrière, la cloison en verre et en acier qui sépare la chambre des espaces de vie laisse passer les rayons du soleil jusqu’au cœur du logement. L’espace traversant, ouvert d’un côté à l’autre du bâtiment, offre ainsi une longue perspective baignée de lumière naturelle.

Mais le point d’orgue du projet est sans conteste l’ouverture de la cage d’escalier sur la pièce centrale pour laisser pénétrer la lumière provenant des nouvelles fenêtres de toit. Outre son rendu original dans le séjour, cette idée lumineuse de l’architecte gomme complètement le côté sombre de la pièce intermédiaire de l’enfilade.

À la fois brut et cosy

Chacune des pièces se décline sur base d’une combinaison de blanc, de noir et de bois, rehaussée de quelques notes d’un vert eucalyptus chic et tendance qui donne un coup de fraîcheur à l’intérieur. Entre briques apparentes, poutrelles métalliques, moulures d’époque et plancher restauré, le décor fait la part belle aux matériaux bruts et anciens.

L’étage supérieur accueille un bureau, une chambre et une salle de bains. Ce niveau étant moins profond, un magnifique espace extérieur a pu être aménagé sur la toiture plate de l’étage sous-jacent. Dans la pointe du toit, un dernier niveau, bientôt accessible par un escalier en acier noir, offre encore un bel espace supplémentaire, actuellement destiné au rangement et au petit local technique.

 

Réalisation Nonante Architecteswww.nonante.be
Texte Marie Delooz
Photos Laurent Brandajs

Découvrez le reportage complet dans Je vais Construire n° 416.

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation