Voir la galerie En images: Maison écologique avec vue sur les champs

En images: Maison écologique avec vue sur les champs

Nouvelles maisons 4 façades, Reportages

L’architecte Jens Theuwen a eu un véritable coup de foudre lorsqu’il a déniché, il y a quelques années, une parcelle de forme atypique près du charmant village de Westouter, en Flandre occidentale. En collaboration avec Laurent Temmerman, son associé chez TOOP architectuur, il a conçu une maison performante et parfaitement intégrée dans le paysage. Jens et sa famille profitent désormais chaque jour d’un environnement calme et d’une magnifique vue sur les champs avoisinants.

Les maisons d’architecte sont souvent un régal pour les yeux. Celle de Jens Theuwen (TOOP architectuur), située près d’un paisible village du Westhoek, ne fait pas exception à la règle : « La parcelle était étroite, tout en longueur, légèrement en pente, et offrait peu de possibilités d’extension. Nous avons eu l’autorisation de démolir la maison existante et de la remplacer par un volume trapézoïdal compact sur un seul niveau, paré de tons naturels gris-brun. Cela nous a permis de minimiser l’impact sur le paysage, d’optimiser la performance écologique du bâtiment et d’imaginer un lieu où l’on pourrait habiter toute notre vie. »

En symbiose avec le paysage

Orientation, volumétrie, façades, baies de fenêtres, choix des matériaux… : tout a été étudié dans les moindres détails et testé à renfort d’essais et de maquettes. « Nous avons une prédilection pour l’architecture contextuelle. Et ici, le lien avec l’environnement est vraiment crucial. Nous voulions pouvoir profiter toute l’année du paysage qui nous entoure. L’orientation et la vue étaient dès lors des points très importants. Intégrer des baies vitrées sur toute la hauteur du bâtiment n’est pas difficile en soi, mais il faut le faire au bon endroit. »

L’intimité est également très importante. Raison pour laquelle la maison est relativement fermée du côté rue, orienté au sud, alors qu’elle est extrêmement ouverte du côté nord, qui donne sur le jardin. « Ce choix mûrement réfléchi rend superflus toute protection solaire intérieure ou extérieure et le recours à des vitrages coûteux, tout en offrant une abondance de lumière naturelle, une agréable luminosité et une belle sensation d’espace dans toute la zone de vie. »

Focalisation sur la durabilité

Les screens et autres mesures anti-surchauffe sont rendus superflus par l’orientation et l’implantation optimales de la maison d’une part, mais aussi par la masse de la structure portante. Les dalles de sol et de toiture, ainsi que les murs aveugles de l’enveloppe extérieure, sont en béton. Béton qui assure tout au long de l’année une température intérieure stable et agréable. « Grâce à leur bonne inertie thermique, les éléments en béton capturent la chaleur en été et le froid en hiver, ce qui, combiné à une isolation poussée, se révèle très efficace, explique Jens. Même lors des journées les plus chaudes, il fait bien frais à l’intérieur. À l’inverse, nous n’avons quasiment jamais besoin de chauffage d’appoint en hiver, notamment parce que nous profitons au maximum des apports solaires. Ceci contribue naturellement à la performance énergétique du bâtiment. » Cette construction répond officiellement aux normes QZEN (quasi zéro énergie).

Le meilleur des deux mondes

« L’expérience » est également un des mots-clés de ce projet, grâce à la pertinence de l’aménagement spatial. La salle de bains, les chambres, le bureau, le W.-C., le débarras et le garage se situent du côté rue, afin que la cuisine ouverte, la salle à manger et le salon profitent pleinement du jardin. Les espaces de jour et de nuit sont séparés par un patio central côté ouest, qui abrite une agréable terrasse. « Ce patio est pour nous le véritable cœur de la maison. Il rationalise la circulation interne et nous permet de profiter pleinement du coucher du soleil. Il conjugue le meilleur des deux mondes. Comme le patio entaille le volume, la terrasse est parfaitement protégée. Ce qui n’est pas du luxe, car nous sommes parfois exposés à de fortes rafales de vent. »

« Maintenant que les plantations environnantes ont fait leur travail, le volume est entièrement immergé dans le cadre champêtre. Une particularité exceptionnelle dont nous profitons chaque jour ! »

Réalisation TOOP architectuur

Texte Tim Janssens – Photos Tim Van de Velde

Découvrez le reportage complet dans Je vais Construire n°432.

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation