Voir la galerie En images: le pavillon d’une maison de maître fait entrer la verdure

En images: le pavillon d’une maison de maître fait entrer la verdure

Rénovation

Située en plein coeur de Malines, cette maison de maître comportait, à l'arrière, une véranda en bois des années 1980. Cette dernière présentait des problèmes constructifs et, en été, elle s'apparentait véritablement à un four. Grâce à un pavillon en acier, des panneaux coulissants et des voiles d'ombrage, le bureau dmvA architecten est parvenu à gommer la frontière entre intérieur et extérieur.

Les occupants avaient déjà transformé plusieurs parties de leur maison au cours d’une première phase de travaux. Quelques années plus tard, ils ont contacté dmvA architecten pour modifier l’arrière. « Une véranda en bois avait été ajoutée à la maison dans les années 1980. Celle-ci était peu fonctionnelle et présentait plusieurs problèmes techniques, explique l’architecte Tom Verschueren. Les profilés en bois étaient tellement imposants que le lien avec le jardin était inexistant. De plus, on y étouffait littéralement en été. »

Un portique en acier

Les clients qui décident de travailler avec dmvA architecten doivent savoir que le résultat final sera vraiment différent. « Nous essayons de sortir des sentiers battus. Ici, l’objectif principal n’était pas d’augmenter fortement la surface habitable mais d’améliorer le confort de vie. » La véranda a été démolie et remplacée par un portique en acier en deux parties. Dans le prolongement de la cuisine, la salle à manger s’ouvre désormais entièrement sur deux côtés et se trouve en relation avec une terrasse qui peut être couverte à loisir en fonction de la météo. « Il y avait déjà une fenêtre coulissante dans la cuisine, mais l’ouverture pouvait être agrandie. Pour ce faire, nous avons posé une poutre en acier de près de dix mètres sur toute la largeur de la façade, explique Tom Verschueren. Cette poutre est soutenue en son centre par une étroite colonne en inox que nous avons placée pour éviter tout fléchissement. » Des poutres en bois transversales et une membrane de toiture en EPDM recouvrent la construction.

Je Vais Construire 411

Texte Katrien Depoorter

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation