Voir la galerie En images : Le charme réside dans l’authenticité

En images : Le charme réside dans l’authenticité

Rénovations appartements et lofts, Reportages

Entre l’avant et l’après-rénovation de cet appartement bruxellois datant de 1910, il n’y a pas photo ! N’ayant subi aucuns travaux depuis sa construction, le logement était précisément dans son jus… mais le studio d’architectes Lomo a habilement réussi à lui donner un nouveau souffle. En conservant son cachet d’origine.

Lorsque l’architecte Laurence Delatte visite l’endroit dans l’idée de s’y installer, le tableau n’est guère enviable. Elle découvre un intérieur vétuste, sombre et cloisonné. C’est bien simple, tout est à (re)faire ! Épaulée par Morgan, son compagnon architecte, Laurence décide de se lancer dans l’aventure de la rénovation. Le duo du studio Lomo va ainsi réaliser un remodelage total de l’appartement, en mettant sérieusement la main à la pâte. Le mot d’ordre du projet : l’authenticité.

Inverser les fonctions

À l’origine, la porte d’entrée de l’appartement s’ouvrait sur un vestibule étriqué. Ce petit hall donnait directement accès à deux chambres cloisonnées à l’avant, ainsi qu’à la zone de vie centrale. De là, un étroit couloir conduisait à la cuisine, aménagée dans une annexe à l’arrière du bâtiment. « Il n’y avait même pas de salle de bains… Seule une cabine de douche était installée dans un coin de la cuisine. »
Objectif premier ? Faire respirer les espaces et amener de la lumière. Influencés par l’orientation, les architectes ont décidé d’inverser les fonctions existantes en positionnant la cuisine et le séjour à l’avant du bâtiment, exposé plein sud. Exit les cloisons de séparation. La pièce avant, libérée de son carcan, offre désormais un espace ouvert très lumineux. La pièce centrale, transformée en chambre à coucher, a également gagné en surface puisque le couloir devenu obsolète y a été annexé. L’ancienne cuisine a été réaménagée en salle de bains et dressing, accessibles depuis la chambre via un petit sas.

L’authenticité revisitée

« Fort heureusement, aucune intervention d’envergure n’avait modifié l’appartement depuis sa construction, explique Morgan. Grâce à cela, les éléments typiques d’origine comme les cheminées en marbre, les boiseries, les planchers et les moulures étaient toujours présents, même si cachés sous plusieurs couches de peinture ou de lino. » Ce sont en réalité ces finitions appliquées au fil du temps qui ont protégé les matériaux d’origine et permis de les récupérer. Il en a fallu de l’huile de bras au jeune couple pour décaper, gratter et poncer le tout ! Aujourd’hui, le charme du projet réside dans la mise en valeur de ces détails authentiques.

Pièce polyvalente

Quand la surface habitable est limitée, il faut être ingénieux pour caser toutes les fonctions nécessaires. En l’occurrence, la pièce centrale en compte plus d’une. Pour dormir, travailler ou recevoir, l’espace se transforme en chambre, bureau ou salon. D’où l’importance d’un mobilier flexible, à l’instar de ce lit en alcôve muni de portes coulissantes pliantes que l’on peut ouvrir ou fermer à l’envi. « Au centre, on se trouve au nœud du projet, dans un endroit qui peut être public ou privé », souligne Morgan. En effet, cette pièce centrale peut aussi bien faire partie de l’espace de vie que de la zone plus intime des occupants.
Tout est finalement question de portes ouvertes ou fermées. « En journée, les portes coulissantes du lit sont fermées et celles vers le séjour sont ouvertes tandis qu’au moment du coucher, le schéma s’inverse », confirme Laurence. Lors de soirées entre amis, la chambre devient une extension du séjour.

L’esprit fonctionnel et esthétique du projet permet de perdre le moins de place tout en offrant un résultat agréable aux yeux. Mais aujourd’hui, Laurence et Morgan ont vraiment besoin de plus de place. Il paraît qu’un nouveau projet personnel de rénovation les occupe en ce moment… Affaire à suivre !

Réalisation Lomo Studio

Texte Marie Delooz
Photos Laurent Brandajs

Découvrez le reportage complet dans Je vais Construire n°425.

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation