Voir la galerie En images: Inspiration scandinave au coeur des Ardennes

En images: Inspiration scandinave au coeur des Ardennes

Reportages

Ils ont quitté la ville et fait le choix de la nature. L'occasion de construire une maison à leur image, minimaliste et faisant la part belle aux matériaux bruts. Ouverte sur les champs, celle-ci bénéficie aussi d'une orientation optimale.

Le calme de la campagne a remplacé l’agitation de la ville. Et c’est peu de le dire : entre la vie animée d’Anvers et la quiétude de ce petit village des Ardennes, il y a un fossé que ce couple n’a pas hésité à franchir. Au risque d’affronter un déracinement, un changement de culture. Aujourd’hui, trois ans plus tard, c’est sans regret. « Nous étions en manque de nature et de tranquillité, confient-ils. Nous vivions près du port d’Anvers ; il y avait du bruit tout le temps, même la nuit. Pendant quinze ans, nous sommes venus nous promener dans la région un week-end sur deux. Dans ce coin-ci ou dans les Hautes Fagnes. Nous avons commencé à nous poser des questions, à nous demander si nous voulions rester en ville… Nous nous plaisions beaucoup ici. »

C’est en voyant leur fils grandir et prendre son indépendance qu’ils ont décidé de passer le cap, de « continuer ailleurs, avec un autre sens ». Ils ont sillonné la région, déniché un grand terrain ouvert sur les champs et la nature. « En Flandre, on ne trouve plus de terrains avec une telle superficie, expliquent-ils. Même dans les petits villages, il y a rapidement quelques milliers d’habitants. Ici, nous sommes 135… Il n’y a pas de boucher, pas de boulanger. Il faut souvent prendre la voiture. C’est un autre style de vie ! » Si la ville leur manque ? Parfois. « Mais on est vite à Liège ou à Luxembourg-Ville, et Anvers n’est qu’à deux heures de route ! »

Je Vais Construire 405

Texte: Anne-Catherine De Bast

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation