Voir la galerie En images : Cette maison seventies a retrouvé tout son cachet

En images : Cette maison seventies a retrouvé tout son cachet

Rénovation, Rénovations 3 façades, Reportages

Entre ses matériaux d’origine remis en valeur et les sobres interventions contemporaines, cette maison des années 1970 a trouvé un nouvel éclat qui fait revivre l’esprit des lieux. Le remodelage de certains espaces, de nouvelles amenées de lumière et quelques mètres carrés supplémentaires garantissent tout le confort voulu par les nouveaux propriétaires.

Construite en 1972 dans le sud de Bruxelles, la maison est suffisamment spacieuse pour accueillir la famille d’Alexandra et Antoine ainsi qu’un espace professionnel. Une aubaine pour le couple. Mais c’est aussi une chance pour leur architecte, Wissam Salim, fondateur du bureau OF7. Fan inconditionnel de l’architecture des seventies, il est ravi de pouvoir participer à la rénovation de cette habitation minutieusement dessinée par l’architecte François Bontinx. « Le logement est agrémentée de nombreux détails typiques des années 1970, s’enthousiasme Wissam Salim. Cette maison m’est apparue comme un bijou caché à remettre en valeur. »

Valoriser l’existant

Derrière les différentes couches du temps – pas toujours très heureuses –, le cachet de l’époque est bien présent. À l’extérieur, les auvents et linteaux en béton brut rappellent l’esthétique typique des seventies tandis qu’à l’intérieur, les murs en briques apparentes côtoient un sol en dalles de schiste oscillant entre le brun et l’ocre, très en vogue à l’époque.
Toujours visibles, les détails intérieurs avaient été pensés avec soin pour intégrer le mobilier à l’architecture. De nombreuses niches sont conçues dans les parois en briques en vue d’accueillir des étagères, armoires… Le large escalier composé de marches en chêne fixées sur une structure en acier noir a été réalisé dans un style sobre et brut. « L’idée de valoriser ce patrimoine existant s’est imposée naturellement comme leitmotiv du projet », confie le maître d’œuvre.

Lire aussi > En images : Ancien et moderne, la sublime association

Un jeu de contrastes s’installe entre l’ancien et le nouveau, l’époque actuelle et les seventies, le brut et le lisse, le blanc lumineux et le bois chaleureux. Un même visage contrasté s’affiche également au plafond. Pour gagner en hauteur dans la salle à manger et sur une tranche de la cuisine, le faux plafond a laissé place à la dalle de béton brute peinte en blanc. Au sol, le béton s’affiche également avec une nouvelle chape lissée au quartz. « Nous apprécions l’aspect brut, naturel et contemporain de ce revêtement de sol qui s’intègre parfaitement à l’esprit de la maison », précise Alexandra.

Agencement intérieur

> Au rez-de-chaussée, l’espace de vie composé de différentes zones communicantes (salle à manger, salon, coin TV), complété par un bureau fermé, reste d’actualité. Quant à la cuisine partiellement ouverte sur la zone des repas, elle est agrandie en englobant l’ancienne buanderie. Combinant le blanc, le bois et l’inox, elle offre aujourd’hui un espace convivial organisé autour d’un îlot central. La paroi ajourée qui la sépare de la salle à manger a été équipée de nouveaux meubles intégrés entre les cloisons de briques existantes.
> À l’étage, on retrouve 3 chambres d’enfants et la chambre parentale, ainsi qu’une salle de bains et une salle de douche.
> Une partie du sous-sol a également subi des transformations pour accueillir l’espace professionnel d’Alexandra. Développé sous toute la surface de la maison, le niveau inférieur offrait plusieurs caves et un grand garage pour deux voitures. Une des caves est maintenant occupée par le cabinet de consultation tandis que le garage a été amputé de quelques mètres carrés pour installer la salle d’attente, le hall d’accueil et des toilettes.

Réalisation OF7 Architectes

Texte Marie Delooz
Photos Laurent Brandajs

Découvrez le reportage complet dans Je vais Construire n°435.

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation