Deux tiers des immeubles à appartements datent d’avant 1981

Actualité

Début 2017, la Belgique comptait près de 200.000 immeubles, comprenant un peu plus d'1,4 million d'appartements, soit une moyenne de sept appartements par immeuble. Les deux tiers de ces immeubles (environ 130.000) datent d'avant 1981, ce qui représente un enjeu majeur en terme de rénovation, selon la Fédération belge des Entrepreneurs Généraux de Construction (FEGC), qui tenait vendredi son congrès annuel dans le cadre du salon de la construction et de la rénovation Batibouw à Bruxelles.

Selon la FEGC, au moins 26.000 immeubles à appartements connaissent des problèmes structurels qui doivent être résolus d’urgence. De plus, quelque 50.000 immeubles doivent faire l’objet d’une rénovation “normale”.

“Le rythme actuel de rénovation s’élève à moins d’1% par an du parc immobilier. A ce rythme-là, il faudra des siècles pour que tous les travaux de transformation nécessaires soient terminés”, a lancé le président de la FEGC, Christophe Maes. La Fédération plaide dès lors pour des mesures permettant de rendre les travaux de rénovation abordables pour tous les co-propriétaires, l’argent jouant un rôle central dans la décision d’entamer ou non une rénovation.

Parmi les solutions envisagées: la mise en place par le secteur financier d’un crédit d’investissement, la constitution d’un capital de réserve plus important par les copropriétaires, la construction d’un niveau supplémentaire permettant de financer les travaux via la vente des nouveaux appartements ou encore la mise en place d’une intervention structurelle des pouvoirs publics pour une démolition/reconstruction. Le projet de loi du ministre de la Justice Koen Geens permettant un assouplissement du processus de décision au sein des associations de co-propriétaires est salué par le secteur.

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation