Voir la galerie Deux-en-un performant

Deux-en-un performant

Nouvelles maisons 3 façades, Reportages

Deux maîtres d’ouvrage, une réalisation commune : tel est le point de départ de ce projet de construction neuve situé à Courtrai. Et une opportunité en or, car il s’est vite avéré qu’architecte et propriétaires étaient parfaitement sur la même longueur d’onde. Le résultat ? La fusion unique de deux habitations Q-ZEN dotées d’une même âme mais d’un agencement distinct.

À l’origine, il y avait une seule habitation sur le terrain. Guido, son propriétaire, a décidé de la démolir pour pouvoir lotir le terrain en deux parcelles. Plutôt que de les vendre, il les a conservées pour lui-même et sa fille Elien. Ensemble, ils y ont fait construire deux maisons jumelées qui, extérieurement, forment un tout.

Plus qu’une simple boîte

Guido a laissé à sa fille Elien le choix de l’architecte. Et c’est Thierry Halsberghe, de CH-Architecten, qui a eu l’opportunité de pouvoir travailler simultanément avec les deux maîtres d’ouvrage. « Un avantage appréciable, souligne l’architecte. En général, des constructions de ce type sont conçues et mises en œuvre séparément, parfois au détriment du résultat final. Dans le cas présent, nous avons pu véritablement réaliser un ensemble intégré, dans le respect d’une vision et d’une ambition communes. »

« En décalant le volume de la maison de gauche par rapport à la mitoyenneté et en traitant la partie sous le porte-à-faux en noir, la base s’affirme comme une entité, explique Thierry Halsberghe. À l’extrême gauche, le volume en briques du rez-de-chaussée se prolonge un peu. Cela permet d’éviter un volume banal, et d’entraver les regards indiscrets depuis la rue. »

Le compromis entre sobriété et dynamisme s’exprime également dans le parement en briques collées dont les teintes très variées vont du beige au gris foncé, en passant par l’ocre et le rouge.

Q-ZEN sans compromis architecturaux

Ce qui rend aussi cette double construction particulière, c’est qu’elle est quasi neutre du point de vue énergétique, grâce à ses vitrages super isolants, son isolation très épaisse, et toute une série de techniques peu énergivores (panneaux photovoltaïques, chauffe-eau solaire pour l’eau chaude sanitaire, système de ventilation D avec récupération de chaleur). Un atout d’autant plus appréciable qu’il n’a pas été simple, vu le degré de finition recherché, de mettre en pratique les principes Q-ZEN : « Vu l’hétérogénéité des plans, l’isolation et l’intégration des techniques ont demandé une réflexion approfondie, pour ne pas générer trop de compromis architecturaux. Tout est ainsi rigoureusement intégré, afin de limiter la perte d’espace et de préserver l’aspect visuel. »

Réalisation CH-Architecten

Texte Tim Janssens
Photos Luc Roymans

Découvrez le reportage complet dans Je vais Construire n° 418.

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation