Comment rendre une douche de plain-pied étanche à l’eau ?

Comment rendre une douche de plain-pied étanche à l’eau ?

Intérieur, Salle de bains et bien-être

Les douches de plain-pied, aussi appelées douches à l’italienne, paraissent plus élégantes que les bacs de douche hauts, flanqués d’un rideau, ou que les cabines. Cependant, pour éviter l’humidité, les moisissures et la détérioration du revêtement de sol, mieux vaut respecter certaines règles.

Qu’entend-on par douche de plain-pied ?

Tout simplement, une douche sans porte ni seuil ou avec un seuil d’une hauteur maximale de 2 cm. Dans la plupart des cas, elle comprend aussi une paroi vitrée.

© Viega

Avantages

  • Design élégant
  • Accès confortable
  • Entretien aisé
  • S’harmonise parfaitement avec la salle de bains

Inconvénients

  • Sensation parfois froide
  • Eau et humidité dans la salle de bains
  • Risque de chutes en raison des dalles glissantes
  • La conduite d’évacuation doit être dans le sol

Six conseils pour une bonne installation

1. Les carrelages ne constituent pas une étanchéité à l’eau

Les carrelages en céramique, les mastics et la colle sont hydrofuges mais pas étanches à l’eau. L’humidité peut encore pénétrer dans le mur ou le sol via des fissures ou des joints. Une douche étanche à l’eau doit donc bénéficier d’une bonne protection du support et des raccords.

© iSOX

2. Quelle base pour les carrelages ?

Les enduits à base de ciment résistent mieux à l’humidité que les enduits au plâtre. Autre solution intéressante, les panneaux pouvant être carrelés, avec un noyau en mousse dure, qui sont spécifiquement conçus pour les espaces humides.

3. Membrane étanche à l’eau

Avant d’habiller les sols et les murs, il faut poser une membrane étanche à l’eau. Dans bon nombre de cas, on utilise à cet effet des membranes d’étanchéité en polyéthylène. Il existe aussi des pâtes et étanchéités à l’eau liquides.

4. Attention aux détails

Les angles, les joints, les passages de conduites et la zone autour du drain de douche sont très sensibles. Il faut les étanchéifier en les traitant avec un revêtement et en posant ensuite des pièces d’angle, des manchettes de tuyau ou des bandes d’étanchéité.

© Ideal Standard

5. Un revêtement continu…

Si le revêtement de sol de la salle de bains se poursuit au sol de la douche, il faut prévoir un caniveau dans la chape. Vous éviterez ainsi les flaques. Vous pouvez également opter pour un élément de sol préfabriqué présentant une pente et une zone pour l’évacuation.

6. …ou plutôt un bac de douche ?

Un revêtement de sol continu paraît très épuré mais il a aussi la réputation d’être plus sensible à l’humidité. En revanche, le bac de douche encastré à fleur du revêtement est fait d’une pièce et donc parfaitement étanche à l’humidité. Assurez-vous que le bac de douche soit bien fixé et que les joints soient partout parfaitement mastiqués.

Texte Wim Deloof

Illustration Cosentino

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation