Comment placer votre parquet

Comment placer votre parquet

Intérieur, Revêtements de sol et plinthes

Lors d'une construction ou d'une rénovation, la phase de finition est le meilleur moment pour économiser de l'argent en faisant les choses soi-même. De plus, le résultat de votre travail est immédiatement visible : que ce soit pour la peinture, le papier peint, le carrelage... et la pose d'un revêtement de sol.

Le parquet est un revêtement de sol classique et reste un best-seller. Il présente donc de nombreux avantages. Des sols classiques comme le parquet massif avec ses différentes méthodes de pose, aux revêtements de sol stratifiés modernes… Et bien qu’un parquet massif réalisé dans du bois noble puisse peser sur votre budget, il en existe d’autres qui sont non seulement réalisables, mais aussi disponibles à un prix raisonnable.

Et si un parquet massif nécessite un certain savoir-faire, il existe d’autres types de parquet qui peuvent être facilement installés par un bricoleur. Les fabricants vous fourniront non seulement des instructions d’utilisation, mais aussi les accessoires nécessaires pour placer ces matériaux.

Parquet massif

Le parquet massif se présente sous forme de planches de quelques centimètres d’épaisseur. Le grand avantage du bois est qu’il s’agit d’un matériau vivant qui dégage de la chaleur et crée une atmosphère particulière. L’inconvénient d’un tel matériau vivant est qu’il réagit aux conditions climatiques, comme la chaleur, l’humidité… et continue donc à « travailler » : il se contracte et se dilate. Par conséquent, si les planches sont mal installées, si le bois n’est pas assez sec… les planches peuvent se détacher, se déformer, … Bref, un beau gaspillage d’efforts et d’investissement. D’ailleurs, plus les planches sont épaisses et larges, plus le risque de problèmes est grand.

parket
Thinkstock

Si vous posez le parquet sur un support en béton, ce-dernier doit être suffisamment sec et, avec une chape liquide coulée, cela peut parfois prendre jusqu’à plusieurs semaines. Le bois lui-même doit être suffisamment sec et adapté à la teneur en humidité et à la température de la pièce où il sera posé. Si vous souhaitez combiner le parquet avec le chauffage par le sol, des précautions particulières et une bonne communication entre le fabricant de chauffage par le sol et le poseur de parquet sont nécessaires.

En bref, la pose de parquet massif est un travail de spécialiste : lui seul possède les connaissances et l’expérience nécessaires pour garantir que votre parquet restera beau et lui seul peut vous en donner la garantie écrite(!).

Parquet multicouche ou semi-massif

© Swaegers parket

Le parquet multicouche ou semi-massif, comme son nom l’indique, est composé de plusieurs couches, qui sont fixées en croix les unes sur les autres, ce qui rend les planches plus stables. Celles-ci réagissent donc moins ou pas du tout aux conditions environnementales. La sous-couche est généralement constituée de MDF (Medium Density Fiber) ou de HDF (High Density Fiber), tandis que la couche supérieure est constituée de bois noble, éventuellement complétée par une couche de protection.

Ces parquets semi-massifs offrent une bonne dureté (résistance à l’usure) et sont plus faciles à entretenir que les parquets massifs. Selon la finition de la surface, l’épaisseur de la couche supérieure et le type de bois, vous obtenez un aspect différent, ce qui vous permet de trouver un look qui convient à votre intérieur et répond à vos exigences.

Ces parquets sont conçus pour être posés par des bricoleurs : certains doivent être collés, d’autres sont encliquetables.

Préparation des surfaces

Avant de pouvoir commencer à travailler, vous devez vérifier les points suivants :

  • Quelle est la surface : béton, PVC, bois… Il faut enlever les moquettes souples et à poils longs. La surface doit être sèche et plane (planéité de la surface). Toute différence de niveau ne doit pas dépasser 4 millimètres pour 2 mètres de longueur. Un sous-plancher qui n’est pas plane doit d’abord être nivelé (voir ci-dessous).
  • Vérifiez si vous avez suffisamment de hauteur pour installer un parquet : comptez l’épaisseur des planches et l’épaisseur du support. Vous devrez peut-être raccourcir un peu la ou les portes, mais ce n’est pas insurmontable.
  • Si le sous-plancher est en béton ou s’il y a du carrelage, vous devrez installer une barrière anti-humidité. Placez plusieurs feuilles de plastique (d’au moins 0,2 millimètre d’épaisseur) sur le sol avec un chevauchement d’au moins 20 centimètres entre les différentes feuilles. Le film doit être collé contre les murs (pour l’instant, il faut le fixer avec du ruban adhésif) et les raccords de membranes doivent être étanchéifier avec du ruban adhésif. Après la pose du revêtement de sol, vous pouvez couper le film plastique proprement avec un couteau bien aiguisé.
  • Appliquez d’abord un sous-plancher : le fabricant l’indiquera dans les instructions de pose. Cette sous-couche peut « lisser » le support et réduire le bruit d’impact.

La pose

Pour la pose proprement dite, nous nous référons aux instructions d’installation du fabricant. Ceux-ci vous donneront les instructions correctes pour leurs produits. Si vous avez déjà une première idée du revêtement que vous souhaitez avoir chez vous, vous pouvez généralement visiter les sites web des différents fabricants au préalable. De cette façon, vous pouvez déjà vérifier si l’installation ne posera pas de problème dans votre cas particulier. Bien entendu, vous pouvez toujours demander conseil au concessionnaire ou à des amis ou des connaissances qui ont déjà une expérience de ce type de travail.

Faites attention à la connexion avec le mur : ici, vous devez toujours laisser suffisamment d’espace pour que le sol puisse se dilater. Le manuel l’indique clairement.

Les raccordements aux portes et autour des tuyaux nécessitent tout le soin nécessaire : une bonne finition est ici indispensable.

Procédez calmement et, si nécessaire, demandez conseil ou assistance à quelqu’un d’autre. D’ailleurs, mesurer deux fois n’est pas une perte de temps : si vos planches sont coupées trop courtes ou pas assez, vous perdez non seulement du temps, mais aussi de la matière.

Si vous n’avez jamais effectué ce type de travail, comptez une journée (6 à 8 heures) pour la préparation du support, une journée à une journée et demie pour la pose et une journée pour la finition (pose des plinthes, des profils de transition, etc.).

Scier ?
Pour poser un parquet, il faut scier les planches à la longueur voulue. Cela peut se faire avec une scie à main à dents fines ou une scie à bascule. Pour scier directement à la main, il est préférable d’utiliser une scie à onglets. Si vous utilisez une scie à bascule, choisissez une scie à dents fines et posez la planche de bois avec le beau côté vers le bas : après tout, la scie à bascule endommage toujours un peu plus le dessus.

Le support n’est pas plat

  • Si la chape n’est pas plate ou est endommagée ici et là (après avoir enlevé la moquette, par exemple), vous pouvez niveler le sol avec une pâte d’égalisation. Il s’agit d’un mélange liquide et fin qui est versé et qui peut être étalé uniformément à l’aide d’une raclette. Le mélange est auto-nivelant, ce qui signifie qu’il s’écoule bien horizontalement. Après le séchage (voir le manuel ou l’emballage pour le temps de séchage), vous disposez d’un sol plat (vérifiez avec une latte métallique !) sur lequel vous pouvez continuer à travailler.
  • S’il s’agit d’un plancher qui repose sur des poutres, vous pouvez le lisser avec des panneaux de particules (18 millimètres d’épaisseur). En plaçant des lattes entre les poutres et les panneaux, vous pouvez aplatir le sol. Des mesures et des contrôles précis sont nécessaires dans ce domaine. Ce n’est pas un travail pour les débutants ! Laissez un bricoleur expérimenté vous aider. Attention : l’épaisseur des panneaux augmente le niveau de toute la structure du plancher. Vérifiez que l’épaisseur supplémentaire de la sous-couche et du parquet n’élève pas le niveau final du plancher trop haut.

Texte Jef Sels
Photo d’ouverture Yannick Milpas/Vermeiren – De Coster architecten

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation