Chauffage électrique, une bonne idée ou pas ?

Chauffage électrique, une bonne idée ou pas ?

Électricité, Énergie, Sources d’énergie

Se chauffer à l’électricité ? Tout le monde crie au scandale. Et pourtant, dans certains cas, c’est bien utile. Mais attention à la facture énergétique.

Le chauffage électrique compte de nombreux détracteurs. Cher à l’usage, il utilise le plus souvent une énergie produite de manière non renouvelable, présente une efficacité limitée et offre un confort aléatoire selon l’appareil. De plus, il ne donne droit à aucune prime… Bref, le tableau n’est pas très réjouissant.

Ce système a pourtant quelques avantages, qui expliquent son (relatif) succès. À commencer par son prix d’achat. Installer des radiateurs électriques est assez simple et abordable, surtout dans le cadre d’une rénovation. Sans compter qu’il ne faut pas de chaudière. Autre intérêt : lorsqu’on allume un radiateur électrique, la pièce chauffe rapidement (hormis dans le cas d’un appareil à inertie). Enfin, l’acheminement en électricité est stable et continu dans tout le pays.

Au cas par cas

Le chauffage électrique se présente sous différentes formes, qui correspondent à l’usage qu’on souhaite en faire. Selon le type de pièce, on optera pour l’une ou l’autre technique.

© Acova

Ainsi, dans le séjour ou le salon, on se dirigera plutôt vers un radiateur à inertie, qui accumule la chaleur durant la nuit afin de la restituer doucement et en continu pendant la journée.

Dans les chambres à coucher, où l’on préconise une température de 17 °C, on rencontre régulièrement des convecteurs électriques. Ceux-ci ne sont pourtant pas les plus adaptés à cette pièce car ils soufflent de l’air chaud et assèchent l’atmosphère. On se tournera de préférence vers un panneau rayonnant.

La salle de bains est une pièce particulière. On y passe peu de temps par jour, mais on y est généralement dévêtu, voire mouillé. Il faut donc pouvoir la chauffer rapidement et à une température supérieure aux autres espaces de la maison. Le sèche-serviettes soufflant est une option intéressante puisqu’il permet un séchage rapide des essuies tout en réchauffant ponctuellement la salle de bains.

Pas idéal, mais utile

© Stiebel Eltron

C’est sûr, se chauffer à l’électricité n’est pas la panacée, mais c’est une alternative quand on n’est pas raccordé au gaz de ville et que l’on ne dispose pas de l’espace nécessaire pour installer une citerne de gaz ou de mazout.

C’est également une solution intéressante dans les très petits logements, puisqu’il n’est pas nécessaire d’encombrer l’espace avec une chaudière ou une pompe à chaleur.

L’utilisation de l’électricité peut aussi se justifier dans le cas d’une habitation (très) basse énergie, en guise de chauffage d’appoint. En l’associant à des panneaux photovoltaïques, on compense les coûts de consommation tout en faisant usage d’une énergie renouvelable.

Texte Natacha Dumont
Photo Campa

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation